Brodeur quitte son filet

Martin Brodeur... (Photo: AP)

Agrandir

Martin Brodeur

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
R.B. Fallstrom
Associated Press
SAINT-LOUIS

Le gardien Martin Brodeur a décidé de mettre un terme à sa glorieuse carrière dans la LNH et de rejoindre l'état-major des Blues de St. Louis.

Le président des opérations hockey et directeur génral des Blues, Doug Armstrong, a confirmé la nouvelle.

Brodeur rencontrera les médias jeudi matin au cours d'une conférence de presse tenue au domicile des Blues et à laquelle assisteront Bernie Federko, Al McInnis et Brett Hull, trois ex-joueurs des Blues élus au Temple de la renommée.

«C'est plutôt triste de le voir partir, a déclaré le gardien des Blues Brian Elliott. Je suis certain que ça a été une décision difficile à prendre. Je suis reconnaissant d'avoir pu jouer avec lui, ne serait-ce que pour une courte période.»

Brodeur a signé un contrat d'un an pour se joindre aux Blues le 2 décembre, tentant de récolter une 700e victoire en carrière. Il avait quitté l'équipe il y a deux semaines afin de songer à son avenir, lui qui était devenu le gardien no 3 à la suite du retour au jeu d'Elliott. Le jeune gardien de 24 ans Jake Allen est son adjoint.

Armstrong compte lui confier un poste encore non déterminé au sein des opérations hockey.

«C'est une décision extrêmement intelligente (de l'équipe), a indiqué l'attaquant Alexander Steen. Toute cette expérience à une grande valeur au sein d'une organisation.»

Sur le site Internet des Devils, le directeur général, Lou Lamoriello, a dit qu'il croyait que le poste de Brodeur n'est que pour le reste de la saison et qu'il rejoindra l'organisation du New Jersey par la suite.

«'Marty' est un gars très loyal, a déclaré Lamoriello à NJ Advance Media. Ils lui ont donnée l'occasion de jouer. Il doit y avoir plusieurs choses qui lui passent par la tête à ce moment-ci. Il sera de retour avec les Devils.»

Le Montréalais de 42 ans a armorcé sa carrière de 22 ans avec les Devils en 1991-92, équipe avec laquelle il a évolué jusqu'à la fin de la dernière campagne.

Brodeur détient plusieurs records de la LNH, dont le plus grand nombre de victoires (691), de jeux blancs (125), de matchs et de minutes jouées (74 438). Il détient aussi les marques pour le nombre de matchs en séries (204) et le nombre de jeux blancs (24), en plus d'occuper le deuxième rang de l'histoires avec 113 gains.

Brodeur quitterait donc avec une fiche de 691-397-105-71 en 1266 matchs, dont une fiche de 3-3 avec les Blues. Sa moyenne en carrière se chiffre à 2,24 et son taux d'efficacité à ,912. Sa fiche en séries est de 113-91 avec une moyenne de buts alloués de 2,02 et un taux d'efficacité de ,919.

«Je ne crois pas qu'il ait à craindre de perdre aucun de ces records d'ici peu, a ajouté Elliott. C'est juste formidable de pouvoir être sur la même patinoire qu'un gars comme lui. Surtout que je pourrai probablement regarder le livre des records dans 50 ans et dire: 'J'ai joué avec lui'.»

Il a disputé son dernier match le 2 janvier dernier, un revers de 4-3 subi aux mains des Ducks d'Anaheim. Quelques jours plus tôt, il avait signé son 125e et dernier blanchissage en carrière dans une performance de 16 arrêts contre l'Avalanche du Colorado, vaincue 3-0.

Brodeur a remporté la coupe Stanley en 1995, 2000 et 2003 et aidé le Canada à remporter la médaille d'or des tournois olympiques de Salt Lake City en 2002 de Vancouver, en 2010.

Il a pris part à 10 matchs des étoiles de la LNH, remporté le trophée Calder à titre de recrue de l'année en 1994 et mis la main quatre fois sur le trophée Vézina, remis au meilleur gardien de la LNH, en 2003, 2004, 2007 et 2008.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer