Hasek a «oublié» son année avec les Sénateurs

Dans son discours d'intronisation au Temple de la... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Dans son discours d'intronisation au Temple de la renommée hier soir, Dominik Hasek n'a pas fait mention de son année passée au sein de l'organisation des Sénateurs d'Ottawa, cependant.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(TORONTO) Ses meilleurs souvenirs sont à Buffalo, à Détroit et à Nagano, où il a mené la République tchèque à une surprenante médaille d'or aux Olympiques de 1998, les premiers impliquant des joueurs de la LNH.

Dans son discours d'intronisation au Temple de la renommée hier soir, Dominik Hasek n'a pas fait mention de son année passée au sein de l'organisation des Sénateurs d'Ottawa, cependant.

Ça s'était terminé en queue de poisson, cette saison 2005-2006, alors que le légendaire gardien de but avait été incapable, ou avait refusé, de revenir au jeu alors qu'il s'était blessé aux adducteurs lors des Jeux olympiques de Turin, laissant toute la place à un gardien recrue du nom de Ray Emery.

«C'est malheureux que je me sois blessé, nous avions une excellente équipe cette année-là (113 points). Je pensais que je manquerais deux ou trois semaines, mais ça a pris plus de temps que ça. C'était décevant pour tout le monde, mais surtout pour moi. L'organisation ne s'attendait pas à ce que je rate les séries, et ils ont pris la décision qu'ils ont prise. Il y avait plusieurs autres gars dans l'équipe qui étaient blessés eux aussi et ne pouvaient pas jouer à leur meilleur niveau. On a gagné une ronde, mais Buffalo était trop fort (au deuxième tour)», s'est rappelé Hasek dans une entrevue avec LeDroit.

«Je serais retourné à Ottawa l'année suivante, j'avais un contrat de deux ans, mais Bryan Murray avait décidé d'aller dans une direction différente. En fin de compte, c'était une bonne décision pour moi, je suis retourné à Détroit et j'ai eu deux autres bonnes saisons», a ajouté Hasek, qui a gagné deux coupes Stanley avec les Red Wings, en 2002 et 2008 (cette dernière comme substitut à Chris Osgood).

Souvenirs flous

La mémoire de Hasek fait un peu défaut, puisque son contrat de deux ans avec les Sénateurs couvrait la saison 2004-2005 perdue par un lock-out, ainsi que la suivante, qu'il avait amorcée en étant le «Dominator» du passé (fiche de 28-10-4, moyenne de 2,09 et taux d'efficacité de ,925.

C'est John Muckler, qu'il a remercié pour ses années à Buffalo hier soir, qui était le directeur général des Sénateurs quand il était avec eux. Celui-ci s'était tourné vers Martin Gerber comme agent libre à l'été 2006, ce qui n'a pas mieux fonctionné puisque c'est Emery qui était devant le filet quand Ottawa a atteint la finale de la coupe Stanley en 2007.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer