Un camp relevé pour l'Intrépide

Parmi les nombreuses recrues de 15 ans à... (Simon Séguin-Bertrand, Le Droit)

Agrandir

Parmi les nombreuses recrues de 15 ans à surveiller, il y a certainement l'attaquant Hendrix Lapierre qui s'est amusé en marquant deux buts dans le premier match intra-équipe lundi soir.

Simon Séguin-Bertrand, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pendant que huit de ses joueurs participent à des camps d'entraînement de la LHJMQ cette semaine, l'Intrépide de Gatineau est aussi de retour sur patins au Complexe Branchaud-Brière depuis dimanche.

Quarante joueurs se sont rapportés à l'entraîneur-chef Martin Lafleur au début d'une semaine très chargée qui verra le club disputer quatre matches hors-concours avant d'avoir à réduire ses effectifs à 20 joueurs dès la fin du prochain week-end. Les joueurs qui participent à des camps de la LHJMQ sont toutefois exemptés de cette liste.

«Notre camp commence une semaine plus tard que d'habitude cette année, alors il faudra prendre des décisions plus rapidement. C'est une semaine importante pour les joueurs et les entraîneurs. Il faudra prendre des décisions en peu de temps, mais les joueurs ne nous sont pas étrangers. Je me suis fait un devoir de me déplacer aux tournois des Champions et de la Coupe Dodge pour m'assurer de prendre les meilleures décisions possible.»

Martin Lafleur a également eu l'occasion de diriger plusieurs espoirs du midget AAA lors du dernier tournoi printanier où les joueurs de la région s'étaient très bien débrouillés.

Cachet particulier

D'ailleurs, le camp qui s'est amorcé dimanche a un cachet particulier parce que plusieurs joueurs de 15 ans se bousculeront aux portes du club. Par le passé, l'Intrépide a rarement aligné plus de trois joueurs de 15 ans, mais les joueurs nés en 2002 font partie de l'élite du Québec depuis qu'ils évoluent au niveau atome.

«Il y a un beau potentiel chez nos joueurs de 15 ans cette année. Ce qui est excitant, c'est que nous avons aussi une belle profondeur chez les joueurs de 16 et 17 ans. L'an dernier, avec toutes les blessures subies par nos joueurs en début de saison, notre manque de profondeur nous avait coûté cher. Nous n'avions pas de relève. Cette année, la qualité des joueurs de 15 ans ajoute la compétition du camp d'essai.»

Parmi les nombreuses recrues de 15 ans à surveiller, il y a certainement l'attaquant Hendrix Lapierre qui s'est amusé en marquant deux buts dans le premier match intra-équipe lundi soir. Il est loin d'être le seul joueur intéressant dans son groupe d'âge.

Les attaquants William Dagenais et Manix Landry, les défenseurs Anthony Hamel et Xavier Raby ainsi que le gardien Alexandre Groleau arrivent tous avec des aptitudes au-dessus de la moyenne.

L'attaquant Paul Doré, fils de l'ancien des Nordiques de Québec Daniel Doré, aurait pu faire partie de ce groupe sélect, mais il a choisi la voie du hockey scolaire américain.

Parmi les 38 joueurs qui ont chaussé les patins pour le premier match intra-équipe lundi, on comptait 18 joueurs de 15 ans et 20 joueurs de 16 ans.

Quatre joueurs sont de l'extérieur de la région. Aucun vétéran n'a amorcé le camp.

«Ce que nous aimons, c'est l'attitude des joueurs. Ils semblent cadrer dans l'identité que nous souhaitons donner à notre équipe. Nous voyons des jeunes passionnés avec le goût d'apprendre pour s'améliorer», a expliqué Lafleur.

L'Intrépide va entreprendre son calendrier préparatoire mardi à Châteauguay.

Les équipes de Saint-Eustache, Saint-Hyacinthe et du Lac St-Louis seront ensuite de passage au Complexe Branchaud-Brière mercredi, jeudi et vendredi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer