Équipe Québec : dernière vitrine pour Simoneau

Xavier Simoneau passe la semaine à Boisbriand avec... (Courtoisie)

Agrandir

Xavier Simoneau passe la semaine à Boisbriand avec les meilleurs espoirs du prochain repêchage de la LHJMQ. C'est une dernière occasion pour lui de démontrer qu'il possède un talent exceptionnel.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Canadien éliminé des séries de la coupe Stanley, il reste encore du gros hockey à jouer dans la métropole montréalaise cette semaine.

Toute l'action se déroulera au Centre d'excellence Rousseau Sports de Boisbriand. Mardi et mercredi, les Islanders de Charlottetown et l'Armada de Blainville-Boisbriand s'affrontent dans le cadre d'une demi-finale des séries de la LHJMQ.

Puis, à compter de jeudi, les meilleurs espoirs du prochain repêchage du circuit Courteau seront rassemblés au même endroit pour participer au Défi d'excellence Gatorade. Les 40 meilleurs hockeyeurs de 15 ans du Québec ont été regroupés dans deux équipes et ils croiseront le fer avec les espoirs les plus en vue de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard ainsi que de Terre-Neuve.

C'est la dernière vitrine pour se faire valoir aux yeux des recruteurs des équipes de la LHJMQ avant la séance de sélection du 3 juin à Saint-Jean. Fierté de St-André-Avellin, Xavier Simoneau sera le seul représentant de l'Outaouais au « combiné » qui servira également à mesurer les différentes aptitudes physiques des hockeyeurs pendant toute la semaine.

Déjà sur place pour ses premiers tests mardi, Simoneau ne pouvait pas attendre de sauter sur la patinoire. Il sera membre d'Équipe Québec (Blanc), dirigée par une vieille connaissance. Daniel Renaud, adjoint chez les Remparts de Québec, a déjà travaillé longuement dans la structure de l'Intrépide de Gatineau. Il sera son entraîneur pour la semaine.

Il y a un an, Simoneau faisait saliver tous les recruteurs. En compagnie de Samuel Poulin et Xavier Parent, il avait fait partie d'un trio de joueurs exceptionnels qui avait dominé la Ligue midget AAA du Québec à seulement 14 ans.

Simoneau avait amassé 10 buts et 43 points en 32 matches. Il a marqué 10 autres buts cette saison, mais sa production a baissé à 28 points en 32 matches. Sur certaines listes de recruteurs, son nom se retrouve maintenant en deuxième ronde. Certains croient qu'il a déjà subi plusieurs commotions cérébrales alors que dans les faits, il a été affecté des symptômes une seule fois. L'attaquant de 5'6'' et 172 livres admet avoir été dérangé par la chute de sa cote, mais il a l'intention de prouver qu'il demeure un espoir de premier plan.

Il a d'ailleurs complété sa saison en force après avoir pris son envol dans le Challenge midget AAA. Il a continué à progresser jusque dans les séries éliminatoires.

« Ça m'a dérangé de voir que je baissais dans les classements. Je me vois plus haut sur la liste, mais j'ai connu un début de saison difficile. Notre équipe aussi. Je m'imposais beaucoup de pression. J'essayais d'en faire trop et ça n'a pas aidé mes statistiques. Quand j'ai simplifié mon jeu, j'ai joué mon meilleur hockey de la saison. Quant à ma blessure à la tête, j'ai été suivi par les meilleurs spécialistes. Je suis à 100 %. Je n'ai plus de séquelles. »

Simoneau souligne qu'il est à son mieux quand le niveau de jeu augmente. Ça sera le cas cette semaine avec l'élite du Québec et des Maritimes. « Je viens ici pour me faire voir, mais aussi pour m'amuser. Il y a beaucoup de talent ici, mais j'aime  tellement le hockey. J'aime quand l'enjeu augmente. J'aime quand il y a du piquant ! »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer