Xavier Simoneau sonné de nouveau

Après une commotion cérébrale l'hiver dernier, l'attaquant Xavier... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Après une commotion cérébrale l'hiver dernier, l'attaquant Xavier Simoneau aurait subi une entorse cervicale, dimanche.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le mauvais sort s'acharne sur Xavier Simoneau depuis le début de l'année 2015. Victime d'une sévère commotion cérébrale en janvier, le talentueux attaquant de l'Intrépide de Gatineau a terminé sa soirée de dimanche à l'hôpital à la suite d'une autre blessure sérieuse.

Le hockeyeur de 15 ans aurait reçu un coup de coude derrière la tête lors d'une mise en échec encaissée dans la première période d'un match contre les Estacades de Trois-Rivières au Complexe Branchaud-Brière. « Il s'est relevé, mais il était incapable de bouger », a indiqué son entraîneur, Martin Lafleur.

Le premier diagnostic n'est pas encore concluant, mais on parlerait d'une entorse cervicale plutôt que d'une commotion cérébrale. « Pour l'instant, il se plaint surtout d'avoir mal au cou. Il est de retour à la maison au repos forcé. Il porte un collet cervical. Il va revoir le médecin dans une semaine. On ne sait pas combien de temps il va devoir s'absenter », a ajouté Lafleur.

Meilleur compteur de l'Intrépide, Xavier Simoneau semble être une cible pour les équipes adverses. L'an dernier, une mise en échec par-derrière a mis fin à sa saison en janvier. Plus tôt cette saison, un joueur a été suspendu deux matches après avoir écopé d'une pénalité majeure pour l'avoir frappé à la tête. Dimanche, son assaillant a hérité d'une simple pénalité mineure de deux minutes pour son geste jugé dangereux par Lafleur. « La ligue va revoir la séquence. C'était une mise en échec tardive. Il faut que la ligue protège ses joueurs. Ce n'est pas normal qu'un joueur (Xavier) quitte la glace sans pouvoir sentir ses jambes. Ça commence à faire plusieurs coups qu'il encaisse en deux ans. »

L'attaquant de St-André-Avellin retient l'attention des dépisteurs de la LHJMQ depuis qu'il a récolté 43 points en 32 matches à 14 ans dans la Ligue midget AAA. Cette année, il avait amassé 11 points en 15 matches dans un début de saison difficile pour le club au complet.

Depuis le début de la campagne, l'infirmerie de l'Intrépide déborde. Trois autres attaquants sont sur la touche depuis plusieurs semaines, mais le capitaine Alex Gagnon pourrait reprendre du service ce week-end tout comme Connor Romain. Quant à lui, Gabriel Nolet est à un mois d'un retour au jeu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer