L'Intrépide voudra surprendre encore

L'entraîneur-chef de l'Intrépide de Gatineau midget AAA, Martin... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

L'entraîneur-chef de l'Intrépide de Gatineau midget AAA, Martin Lafleur, pourra compter sur une formation fort expérimentée cette saison avec cinq joueurs de 17 ans et dix joueurs de 16 ans.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Intrépide de Gatineau a retrouvé le seuil respectabilité dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec sous les ordres de Martin Lafleur en 2015-2016. Pour la première fois depuis des années, le club de l'Outaouais a maintenu une fiche positive de 25-18-3 en plus d'avoir été finaliste du Challenge CCM de la ligue et d'avoir vu son parcours s'arrêter à une victoire de la demi-finale des séries éliminatoires.

Cette saison, Martin Lafleur voudra s'assurer de maintenir l'identité que s'est forgée l'équipe l'année dernière. Sans profiter de la profondeur des équipes favorites comme celles du Lac St-Louis ou de St-Eustache, l'entraîneur de 41 ans s'attend à voir son groupe lutter avec l'élite du circuit pendant la nouvelle campagne qui s'amorcera samedi et dimanche à Jonquière.

« L'année dernière, l'Intrépide s'est donné une identité axée sur l'éthique du travail et l'intensité. En ce sens, j'ai aimé ce que j'ai vu au camp d'entraînement. Si nous pouvons être fidèles à cette image, nous pourrons compétitionner match après match avec les meilleurs clubs de la ligue et nous pourrons causer des surprises. Nous n'avons pas une grosse équipe sur le plan physique, mais nous voulons jouer gros. »

L'Intrépide a conservé un dossier de 5-2-1 en matches hors-concours. Il misera sur une formation fort expérimentée avec cinq joueurs de 17 ans, 10 joueurs de 16 ans et seulement deux joueurs de 15 ans. L'équipe comptera sur les retours de six vétérans de la ligue, dont le défenseur Jacob Dumouchel et l'attaquant Tristan Belliveau, deux espoirs des Olympiques de Gatineau qui disputeront une troisième année midget AAA. Belliveau arrive des Cantonniers de Magog.

Le gardien Mikaël Fournier provient lui aussi d'une autre organisation. À 15 ans, il a joué avec les Riverains du Collège Charles-LeMoyne. Il partagera le filet avec Jérémie Lefebvre, qui fait le saut de l'Intrépide midget espoir.

Vétérans à surveiller

Même s'il n'a que 15 ans, Xavier Simoneau sera un vétéran à tenir à l'oeil. À 14 ans, il a été le deuxième meilleur marqueur du club derrière Benoît-Olivier Groulx même s'il n'a pas joué à partir du mois de janvier en raison d'une commotion cérébrale. Les observateurs s'attendent à ce qu'il soit un choix de première ronde au prochain repêchage de la LHJMQ. Xavier Parent, Samuel Poulin (Esther-Blondin) et Alexis Lafrenière (St-Eustache) seront ses principaux rivaux pour monter sur l'estrade en premier au repêchage. Alexandre Gagnon, vétéran sous contrat avec les Tigres de Victoriaville, sera son centre attitré en début de saison. Mathieu Gagnon, le frère d'Alexandre, sera quant à lui l'autre joueur de 15 ans chez l'Intrépide.

Nicolas Sauvé et Jérémy D'Auray, dont l'éclosion est survenue durant les dernières séries éliminatoires, sont les deux autres vétérans du club. On s'attend à ce qu'ils fournissent des points régulièrement. Ils seront épaulés par les recrues Mathieu Cloutier, Connor Romain, Simon Juneau-Richer, David Marcotte et Gabriel Nolet, une arrivée tardive du Séminaire St-François.

En défensive, le vétéran Jacob Dumouchel sera entouré des recrues Brad Faubert, Jérémy Cardinal et Jason Horvath, qui vient de s'établir dans la région. Étienne Couillard et Adam Gaudreau ont été réclamés des régions extérieures pour solidifier la brigade défensive.

Modifications

Le calendrier de la Ligue midget AAA a été réduit de 46 à 42 matches cette année. Aucun match ne sera disputé durant la semaine. Tous les clubs accéderont aux séries éliminatoires. La prolongation se jouera à trois contre trois au lieu de quatre contre quatre. Autre nouveauté, une victoire vaudra trois points en temps réglementaire et deux points en prolongation ou en fusillade. Une défaite en fusillade donnera un point, mais aucun point ne sera attribué à une équipe qui perd en prolongation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer