L'Intrépide obtient sa revanche en prolongation

L'entraîneur Martin Lafleur n'a jamais senti de baisse... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

L'entraîneur Martin Lafleur n'a jamais senti de baisse de régime.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour un deuxième soir de suite, il a fallu une période de prolongation pour déterminer un gagnant entre l'Intrépide de Gatineau et les Gaulois d'Antoine-Girouard en quarts de finale des séries de la Ligue midget AAA du Québec.

Si les Gaulois avaient gagné le premier match mercredi, les Gatinois ont pu savourer leur revanche jeudi pour égaler la série 1-1. Après une défaite de 5-4 dans le match initial, les Gatinois se sont imposés par la marque de 4-3 dans le second duel au stade L.P. Gaucher de St-Hyacinthe.

Kevin Lamontagne a été le héros du match en permettant à l'Intrépide de créer l'égalité 3-3 avec sept minutes à écouler à la rencontre. Il a ensuite ajouté le but victorieux pendant un avantage numérique double avec une seconde à faire à la première période de prolongation.

«Nicolas Sauvé a gagné la mise en jeu et Lamontagne a logé un tir précis dans le fond du filet, a signalé l'entraîneur-chef Martin Lafleur. Nous avons disputé un autre match très serré. Les Gaulois ont pris l'avance 3-2 en troisième période sur un tir que notre gardien aimerait sûrement revoir, mais nous avons fait preuve de caractère en n'abandonnant pas. Il y a eu plusieurs avantages numériques en prolongation. Le match aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre comme celui de la veille. Nous méritions de partir d'ici avec au moins une victoire.»

L'Intrépide n'a jamais mené de la partie, mais les Gaulois n'ont jamais eu plus d'un but d'avance. Nicolas Roy a compté deux fois dans le camp perdant. Simon Gravel a aussi réussi à battre Charles-Olivier Rancourt, qui a fait face à 43 lancers.

Marco Cavalleri et Loïc Parent ont été les autres compteurs de l'Intrépide, qui ont tiré 41 fois sur Zachary Bouthillier. Malgré ce septième match en 10 jours et une deuxième prolongation consécutive, Martin Lafleur n'a jamais senti de baisse de régime chez ses joueurs.

«Aucunement. Nos joueurs ont été sérieux dans leurs entraînements hors glace toute l'année. Nos pratiques sur glace étaient intenses. Tout peut arriver à partir de maintenant. Nous sommes là pour créer des surprises!»

L'Intrépide rentrera maintenant à la maison pour disputer les troisième et quatrième rencontres de cette série samedi et dimanche. Les étudiants pourront entrer gratuitement au Complexe Branchaud-Brière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer