Intrépide contre Gaulois, prise deux

La troupe de Martin Lafleur retournera au front... (Martin Roy, archives LeDroit)

Agrandir

La troupe de Martin Lafleur retournera au front dès mercredi soir à St-Hyacinthe pour se frotter aux Gaulois d'Antoine-Girouard, une des puissances de la Ligue midget AAA du Québec.

Martin Roy, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Intrépide de Gatineau n'a pas pu célébrer longuement sa première victoire en ronde initiale des séries éliminatoires depuis 2008.

Après avoir éliminé les Albatros du Collège Notre-Dame à Rivière-du-Loup dimanche, la troupe de Martin Lafleur retournera au front dès mercredi soir à St-Hyacinthe pour se frotter aux Gaulois d'Antoine-Girouard, une des puissances de la Ligue midget AAA du Québec.

Les deux clubs s'étaient rencontrés en finale du Challenge CCM dans un Complexe Branchaud-Brière bondé en décembre. Les Gaulois (29-10-7) l'avaient emporté 5-4 pour rafler la bannière du championnat qui venait avec un laissez-passer au premier tour des séries du circuit québécois.

Les équipiers de Martin Cadorette sont donc au repos deux semaines. Ils seront frais et dispos pour les deux premiers matches qui seront disputés au Stade L.P. Gaucher mercredi et jeudi avant de se transporter à Gatineau samedi, puis dimanche si un quatrième match est nécessaire.

«C'est la prise deux de la finale du Challenge. En incluant cette finale, nous avons perdu nos trois matches contre les Gaulois cette saison. Ils ont souffert l'an dernier en misant sur plusieurs joueurs de 15 ans, mais dans leurs plans, ils visaient les grands honneurs cette année. Pour avoir une chance de les vaincre, il faudra revenir à la recette qui nous a fait gagner la première ronde des séries», a expliqué Martin Lafleur.

Le travail acharné a fait partie de cette recette, mais l'Intrépide (25-18-3) a aussi été en mesure de limiter ses erreurs sur la patinoire tout en limitant le temps et l'espace des Albatros pour gagner en cinq matches.

«Nous avons fait preuve de caractère en allant gagner deux matches sur trois là-bas. Nous avons joué cinq matches en six jours, mais nos joueurs ont travaillé leur conditionnement physique toute l'année et ç'a paru dans cette série. Nos quatre trios ont contribué à l'attaque. Nos défenseurs et notre gardien ont fait de l'excellent travail», a ajouté Lafleur, qui a vu des héros obscurs se lever contre les Albatros.

Jérémy D'Auray, un joueur affilié, a compté quatre buts et Alexandre Gagnon a été le meilleur compteur du club avec six points. «On savait que D'Auray avait un lancer de professionnel. Il a bien progressé avec son équipe juvénile. Son coach pensait qu'il était prêt à nous aider. Il a joué avec Aaron Brisebois et Alexandre Gagnon, deux joueurs qui ont connu de très bonnes fins de saison chez nous», a expliqué l'entraîneur gatinois.

À part Xavier Simoneau qui manquera toujours à l'appel pendant cette série, tout le monde est en santé chez l'Intrépide. Le prodige de 14 ans se porte beaucoup mieux. Il a recommencé à s'entraîner et il a même accompagné l'Intrépide à Rivière-du-Loup, mais pour sa santé à long terme, les spécialistes préfèrent qu'il évite les contacts jusqu'à nouvel ordre.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer