L'Intrépide avance grâce à Rancourt

En séries éliminatoires, les héros sont souvent ceux qui trouvent la force de... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En séries éliminatoires, les héros sont souvent ceux qui trouvent la force de jouer même quand ils sont blessés.

Si l'Intrépide de Gatineau accède au deuxième tour des séries éliminatoires dans la Ligue de développement midget AAA du Québec, c'est en grande partie parce que son gardien Charles-Olivier Rancourt a fait preuve de courage, ce week-end.

Samedi, à Rivière-du-Loup, le gardien originaire de Cantley a subi une blessure dans le match numéro 4 de la série contre l'Albatros du Collège Notre-Dame. Il n'a pas été capable de compléter le match. Gatineau a subi la défaite.

Dimanche, dans le cinquième et ultime match de la série, il a enfilé son équipement et il a tout arrêté. Ses 19 arrêts ont permis à l'Intrépide de signer une victoire de 2-0.

«Il représentait un cas douteux en avant-midi. Durant le match, ça n'a pas trop paru», commente l'entraîneur-chef gatinois, Martin Lafleur.

«Rancourt a été le meilleur joueur dans cette série. Au début, tout le monde parlait du gardien de l'Albatros, Tristan Bérubé. Rancourt ne s'en est pas laissé imposer. Il a probablement été le joueur qui s'est fait le plus bousculer dans cette série. Il n'a jamais semblé ébranlé.»

En cinq parties contre l'Albatros, Rancourt a conservé une moyenne de buts alloués de 1,66 et un taux d'efficacité de 93,7%.

Les séries, c'est aussi l'affaire des héros obscurs. Jérémy D'Auray, un joueur affilié qui a passé l'essentiel de la saison dans les rangs juvéniles, a marqué quatre buts durant la première ronde. Il a inscrit le tout dernier but de la série.

Jacob Dumouchel a été l'autre marqueur de l'Intrépide dans le match numéro cinq. «D'Auray est allé chercher des gros buts dans les moments opportuns, concède Lafleur. Ses partenaires de trio Aaron Brisebois et Alexandre Gagnon ont connu une grosse série aussi.»

L'autocar de l'Intrépide a quitté le Bas-du-Fleuve en fin d'après-midi, dimanche. L'équipe bénéficiera d'une courte période de répit. La deuxième ronde pourrait débuter mercredi, sur la patinoire d'un adversaire qui n'est pas encore connu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer