Les espoirs du Québec à Gatineau jusqu'à dimanche

Alexandre Landreville, Alex Breton et Marc-Olivier Crevier-Morin ont... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Alexandre Landreville, Alex Breton et Marc-Olivier Crevier-Morin ont tous évolué dans le circuit espoir avant d'atteindre la LHJMQ.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Qui sera le prochain Daniel Sprong, le prochain Alex Breton, ou encore le prochain Gabriel Gagné à sortir du hockey midget espoir pour épater la galerie dans la LHJMQ ou même au repêchage de la LNH?

La réponse pourrait se trouver parmi les 475 joueurs qui prendront part au deuxième tournoi de la saison du circuit midget espoir du Québec présenté à Gatineau pendant quatre jours à compter de jeudi matin.

Le Complexe Branchaud-Brière et l'aréna Baribeau accueilleront les 26 équipes midget espoir de la ligue d'excellence en plus des deux équipes du Québec formées des meilleurs joueurs de 14 ans de la province. L'Intrépide de l'Outaouais sera évidemment de la partie.

Pour ces hockeyeurs majoritairement âgés de 15 ans qui évoluent dans l'ombre de la Ligue midget AAA du Québec, ce grand tournoi représente une étape cruciale. Le circuit midget espoir tient deux tournois annuels où toutes ses équipes sont réunies au même endroit. C'est à ces deux tournois où les recruteurs sont présents en plus grand nombre.

En 2013, Daniel Sprong avait brûlé la ligue en récoltant 104 points en 30 matches avec les Tigres du Lac St-Louis avant de devenir un choix de première ronde dans la LHJMQ. Repêché par les Penguins de Pittsburgh en 2015, il a fait ses débuts dans la LNH cette saison avant d'être retourné aux Islanders de Charlottetown au début du mois de janvier.

Choix de deuxième ronde des Sénateurs d'Ottawa en 2015, Gabriel Gagné a aussi joué au niveau midget espoir avant d'évoluer chez les Tigres de Victoriaville et les Cataractes de Shawinigan. Alex Barré-Boulet sévissait avec l'Express de la Rive-Sud avant de devenir un choix de sixième ronde des Voltigeurs de Drummondville en 2013. Aujourd'hui, il est un des 10 meilleurs compteurs de la LHJMQ. Anthony Dumont-Bouchard, gardien numéro un à Drummondville, a aussi été un choix de septième ronde à partir du midget espoir.

À la dernière séance de sélection de la LHJMQ, 31 joueurs de cette catégorie ont été choisis dans les 10 premières rondes. Simon Messier, des Olympiques de Gatineau, a été le troisième joueur sélectionné à partir du circuit. Malgré ses 16 ans, il a gagné son poste avec l'équipe.

Quatre autres joueurs de l'édition actuelle des Olympiques ont fait leurs classes dans le circuit espoir à 15 ans avant d'aboutir avec le grand club: Alexandre Landreville, Alex Breton, Marc-Olivier Crevier-Morin et Vincent Milot-Ouellet.

Croire en ses rêves

Même si les joueurs du midget AAA retiennent la majorité de l'attention des recruteurs, Alexandre Landreville conseille aux jeunes espoirs de ne pas abandonner leurs rêves.

«La marche vers la LHJMQ est plus grande à partir du midget espoir, mais il faut travailler fort. Des fois, ceux qui sont dans le AAA pensent qu'ils sont en avance, mais il y a toujours une possibilité de les rattraper et même de les dépasser.»

Marc-Olivier Crevier-Morin se souvient qu'il se croyait loin de la LHJMQ à 15 ans, mais selon lui, les plus déterminés vont finir par passer.

«À 15 ans, j'étais dans l'espoir et Guillaume McSween était dans l'équipe AAA de ma région. Nous avons le même âge. Aujourd'hui, ça ne change rien. Nous jouons ensemble ici. Il y a aussi beaucoup de joueurs qui jouent dans le midget AAA qui ne joueront jamais dans le junior majeur. Les tournois de l'espoir sont importants parce que les recruteurs y sont en masse. Les séries sont importantes aussi. C'est souvent ça qui va décider si tu vas sortir au repêchage au non.»

Pour y aller

Quoi: Tournoi midget espoir de Gatineau

Quand: Jeudi à dimanche

Où: Complexe Branchaud-Brière, aréna Baribeau

Renseignements: www.publicationsports.com/stats/tournoi/tmec/horaire

Bon à savoir

  • Le tournoi regroupe 28 équipes
  • Les billets coûtent 6$ par jour et 20$ pour le tournoi, admission gratuite pour les enfants
  • L'Intrépide affronte Mont-Joli jeudi à 11h30

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer