Xavier Simoneau ne veut pas sauter d'étape

Xavier Simoneau... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Xavier Simoneau

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Xavier Simoneau a jonglé avec l'idée longtemps. Il pouvait suivre les traces de Joe Veleno et devenir le deuxième joueur à obtenir le statut de joueur exceptionnel pour patiner dans la LHJMQ dès l'âge de 15 ans.

Il avait jusqu'au 1er décembre pour en faire la demande. Après mûre réflexion, le hockeyeur de Saint-André-Avellin a pensé qu'il vaudrait mieux rester dans la Ligue de hockey midget AAA au moins une autre saison.

Sur le plan des statistiques, l'attaquant de l'Intrépide de Gatineau n'avait pourtant rien à envier à Veleno. Le premier choix du repêchage 2015 du circuit Courteau a terminé la saison au 12e rang des compteurs de la Ligue midget AAA l'an dernier avec 52 points en 41 matches malgré ses 14 ans.

Au même âge, Simoneau est rendu à 37 points en 26 matches. Au même rythme, il accumulerait 58 points en 41 matches. Mais Veleno est né en janvier et il mesurait déjà 1,83 m (6' 0") en plus de peser 77 kg (170 livres) l'an dernier. Simoneau est né en mai, mesure 15 cm (6") de moins et il pèse 69 kg (152 livres).

«Ça n'a pas penché dans la balance. Je ne me suis pas comparé à lui. Je pense qu'au niveau hockey, je pourrais jouer dans la LHJMQ l'an prochain. Cependant, je ne pense pas avoir la maturité physique et mentale pour jouer avec des joueurs de 20 ans. Ils ont leurs propres voitures, alors que mes parents m'amènent encore à l'aréna! L'école est un autre facteur. Le calendrier aussi. Il y a beaucoup plus de matches au niveau junior», a expliqué le jeune surdoué de l'Outaouais lundi après-midi.

Simoneau préfère se donner le temps de polir son jeu avant de passer à la prochaine étape de sa carrière. «J'ai toujours voulu gravir les échelons le plus rapidement possible, mais il a fallu prendre une décision dans l'intérêt primordial de mon avenir. L'an prochain, j'aurai un rôle plus important avec l'Intrépide. Je devrai faire preuve de leadership et si Martin Lafleur est de retour à la barre de l'équipe, ça m'aidera aussi à développer mes aptitudes.»

À 14 ans, Xavier Simoneau a encore le temps de grandir. Son frère Joey est âgé de 16 ans. Il a joué quatre matches à titre de joueur affilié à l'Intrépide cette année. Il mesure 1,80 m (5' 11"). Le père fait 1,83 m (6' 0").

Le clan Simoneau a consulté beaucoup d'hommes de hockey en pesant le pour et le contre d'une demande de statut de joueur exceptionnel récemment.

Benoît Groulx, père de son coéquipier Benoît-Olivier Groulx, a été un de ceux-là.

Son nouvel agent, Philippe Bureau (Groupe Bobby Orr), a également eu son mot à dire dans cette importante décision.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer