Les Vikings ont le dessus sur l'Intrépide

La force de frappe des Vikings de St-Eustache... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

La force de frappe des Vikings de St-Eustache a eu raison des efforts des joueurs de l'Intrépide de Gatineau.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un adversaire de taille s'est pointé sur la patinoire du Complexe Branchaud-Brière vendredi soir.

Les Vikings de St-Eustache ont 12 joueurs repêchés par des équipes de la LHJMQ et ils n'alignent qu'un seul joueur de 15 ans. Sans contredit, ils feront partie de l'élite de la Ligue midget AAA du Québec cette saison.

L'Intrépide de Gatineau a donc pu se réjouir quand des buts de Benoît-Olivier Groulx et Miguel Deblois lui ont procuré une avance de 2-0 en première période, mais la force de frappe des Vikings était indéniable. Quelques erreurs, quelques revirements, quelques échappées et ils ont rapidement égalé le match avant d'en prendre les commandes en deuxième période pour renverser les Gatinois par la marque de 4-2.

Le duo de Simon Lafrance et Justin Ducharme s'est particulièrement illustré chez les Vikings (3-2-0). Le premier a trompé le gardien Charles-Olivier Rancourt deux fois en plus de préparer le but vainqueur de Ducharme sur une échappée.

«Nous savions que nous affrontions une bonne équipe. Quelques bonds et quelques erreurs nous ont fait mal en deuxième période», a indiqué l'entraîneur-chef gatinois Martin Lafleur.

Malgré un retard de 4-2 dans un match très physique où quelques joueurs de l'Intrépide (3-2-0) n'ont pas eu la vie facile, les locaux n'ont pas lancé la serviette en troisième période et c'est ce que l'entraîneur Lafleur voulait retenir.

«Personne n'a baissé les bras. Nous avons eu beaucoup de temps de possession de rondelle dans leur territoire en troisième période. C'est le thème que nous voulons utiliser cette année: ne jamais abandonner. Nous avons essayé, mais nos jeux n'ont pas abouti. La défensive des Vikings m'a impressionné. Elle ne nous a pas laissé beaucoup d'espace. Nous avons réussi à décocher 28 tirs, mais pas beaucoup de l'enclave et ils ont bloqué plusieurs jeux. C'était difficile de se rendre au filet.»

L'Intrépide aurait pu se donner une chance de revenir dans le match et de l'emporter s'il avait été plus incisif en avantage numérique, mais l'attaque massive n'a produit qu'un but, celui de Groulx, en neuf tentatives.

Disciplinés, les Gatinois n'ont offert que deux supériorités numériques aux visiteurs.

Martin Lafleur a bien tenté de brasser ses cartes. Il a séparé son trio explosif de Benoit-Olivier Groulx, Xavier Simoneau et D'Artagnan Joly, mais la défensive des Vikings a bien réussi à neutraliser l'attaque de l'Intrépide. Devant le filet des vainqueurs, Samuel Cardinal a repoussé 26 tirs. Chez l'Intrépide, Charles-Olivier Rancourt a effectué 24 arrêts.

L'Intrépide tentera de remettre son attaque en marche dimanche après-midi alors que les Forestiers d'Amos seront les visiteurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer