Les Flames de Gatineau visent les séries

Si les observateurs président une saison ardue aux...

Agrandir

Si les observateurs président une saison ardue aux Flames, l'entraîneur-chef Pierre Grandmaison n'est pas de cet avis.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le hockey junior AAA est de retour à Buckingham pour la première fois depuis 1995.

Exclus d'une nouvelle ligue junior B associée à la Ligue centrale junior A en Ontario, les Mustangs de Gatineau se sont tournés vers le Québec pour poursuivre leurs activités à un échelon supérieur. Les Mustangs sont devenus les Flames et ceux-ci amorceront une nouvelle ère samedi après-midi à St-Jérôme, alors que les 12 équipes du circuit sont réunies au même endroit pour participer au Challenge 2015 de la LHJAAAQ. Comme premiers adversaires, les Gatinois se frotteront au Titan de Princeville.

Les Flames ne forment pas une équipe d'expansion, puisqu'ils ont acheté la franchise des Maroons de Lachine pour la déménager en Outaouais. La majorité des joueurs des Maroons ont toutefois été échangés contre des joueurs locaux qui ont peu d'expérience au niveau junior AAA. Si les observateurs président une saison ardue aux Flames, l'entraîneur-chef Pierre Grandmaison n'est pas de cet avis.

«Je pense que nous aurons une bonne équipe. J'aime bien notre premier trio avec Joey Brennan, Xavier Marengère et Hugo Petit. Ils ont bien fait ensemble. En défensive, nous sommes quand même bien avec Mathieu Boily, Pier-Olivier Gingras et quelques joueurs de l'extérieur. Devant le filet, Francis Léonard-Mayer a beaucoup d'expérience dans la ligue. Nous faisons partie d'une division forte, mais je crois que nous allons faire les séries.»

Le problème, c'est que la Ligue junior AAA du Québec est essentiellement une ligue de joueurs de 19 et 20 ans. Chez les Flames, l'alignement est composé de plusieurs jeunes joueurs. Joey Brennan a excellé comme capitaine de l'Intrépide de Gatineau midget AAA où il a été le meilleur compteur. Il a même dépanné les Olympiques durant les séries éliminatoires, mais il sera une recrue de 18 ans. Xavier Marengère et Hugo Petit seront des vétérans, mais ils n'ont pas encore occupé des rôles de premier plan dans le junior AAA. C'est ce qui leur sera confié cette année.

Mathieu Boily, qui a brièvement porté les couleurs des Olympiques de Gatineau, sera le meneur de l'équipe sur la glace autant que dans le vestiaire. Le géant de 6'5» a été nommé capitaine en début de semaine.

«Il ne nous a pas donné le choix. C'est un leader dans l'âme. Il a de la prestance dans la chambre. Les joueurs l'écoutent quand il parle», a expliqué l'entraîneur Grandmaison. Pier-Olivier Gingras, Hugo Petit et Joey Brennan seront ses assistants.

Un des 15 actionnaires du club, Grandmaison était l'entraîneur des Mustangs depuis plusieurs années. Il a rapidement constaté la différence entre le junior B et le junior A. «Ça va pas mal plus vite et les gars sont bien plus en forme.»

Les Flames ont complété leur alignement au début de la semaine et Grandmaison assure que des efforts seront déployés pour l'améliorer. «D'autres joueurs d'expérience pourraient se joindre à nous. Pour l'instant, nous avons cinq joueurs de l'extérieur.»

À leurs trois premiers matches hors-concours, les Flames ont été battus 9-3, 9-3 et 10-3, mais avec leur équipe presque complète, ils se sont inclinés 2-1 contre les Cobras de Terrebonne à leur quatrième match préparatoire.

Le coup d'envoi au Centre sportif de Buckingham sera donné le 11 septembre contre les Rangers de Montréal-Est.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer