Les Intrépides en quête de constance

L'Intrépide ouvre sa saison 2015-2016 contre les coriaces... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

L'Intrépide ouvre sa saison 2015-2016 contre les coriaces Estacades à Trois-Rivières, samedi soir, et l'entraîneur-chef Martin Lafleur espère redorer le blason du club cette année.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La première fois que Martin Lafleur a mis les pieds derrière le banc de l'Intrépide de Gatineau, il a mené le club vers trois saisons gagnantes consécutives.

Les Gatinois avaient aussi gagné deux fois le tournoi midget international Kiwanis en plus de gagner la médaille d'argent au championnat canadien de hockey midget AAA.

C'était entre 2003 et 2006. Aucun autre entraîneur gatinois n'a pu aligner autant de saisons victorieuses depuis. À l'époque, Martin Lafleur s'était retiré afin de s'acquitter de ses tâches de nouveau père. Les enfants ont grandi. Il a été adjoint à Benoît Groulx pendant deux saisons chez les Olympiques de Gatineau. Avec plus de temps à sa disposition, il revient à ses premiers amours pour tenter de relancer une franchise qui a occupé les bas-fonds du classement de la Ligue de hockey midget AAA du Québec depuis cinq ans.

L'Intrépide ouvre sa saison 2015-2016 contre les coriaces Estacades à Trois-Rivières samedi soir et Martin Lafleur espère redorer le blason du club cette année.

«Nous voulons une équipe engagée, capable de se replier et de se sacrifier pour bloquer des tirs. Nous voulons réduire le nombre de buts que nous accordons en étant responsables dans notre territoire. Nous n'avons pas ciblé d'objectif précis en terme de victoires/défaites/points. Nous voulons être compétitifs et afficher plus de constance. Nous voulons être une équipe difficile à affronter», lance l'entraîneur de 40 ans.

La nouvelle mouture de l'Intrépide sera constituée de 19 joueurs: 11 attaquants, six défenseurs et deux gardiens. Sept vétérans viendront épauler les 12 recrues. Aucun capitaine n'a été nommé à ce jour. Lafleur voulait se donner le week-end avant de coller des lettres sur les chandails de ses leaders.

Pas de super-vedette

Après un calendrier préparatoire où il a vu son équipe gagner quatre matches sur sept, l'entraîneur-chef croit miser sur une équipe rapide, intense et solide en possession de rondelle.

«Je ne pense pas que nous miserons sur une super-vedette. Nous aurons un concept d'équipe où chacun pourra faire la différence.»

Offensivement, l'attaque devrait reposer sur le vétéran D'Artagnan Joly, choix de deuxième ronde des Olympiques. Il sera appuyé par deux jeunes loups au talent remarquable. Des agences de recrutement ont déjà identifié Benoît-Olivier Groulx (15 ans) comme un espoir de première ronde au repêchage 2016 de la LHJMQ.

Xavier Simoneau sera aussi la cible de bien des regards. Il est un des quatre joueurs de 14 ans à avoir obtenu le statut de joueur d'exception pour évoluer dans la LHMAAAQ cette année. Il a partagé la tête des compteurs de la ligue en matches hors-concours. «Il est trop tôt pour dire qu'il sera un de nos meneurs à l'attaque. Il a certainement sa place dans notre ligue, mais il ne faut pas oublier qu'il n'a que 14 ans», dit Lafleur.

L'offensive sera complétée par les vétérans de 17 ans Benjamin Pruneau et Nicholas Snow. Marco Cavalerri, Kevin Lamontage et David Laroche arrivent de l'extérieur pour équilibrer l'attaque. Joël Driscoll et Alexandre Gagnon seront des recrues de 16 ans alors que Nicolas Sauvé sera le deuxième joueur de 15 ans de l'équipe.

En défensive, le club est bien nanti avec les retours des vétérans de 17 ans Loïc Parent et Cédric Lauzon-Chauret. Louis Tardif et Jacob Dumouchel sont de retour à 16 ans alors que Miguel Deblois et Jacob Bourgeault ont été repêchés du bassin de Châteauguay.

Le club se dit très à l'aise avec le duo de Nicolas Cloutier et Charles-Olivier Rancourt devant le filet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer