L'Intrépide trébuche en ouverture de la 9e édition du Challenge Reebok

L'Intrépide de Gatineau n'a pas obtenu l'effet désiré en jouant son premier... (Archives LeDroit)

Agrandir

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'Intrépide de Gatineau n'a pas obtenu l'effet désiré en jouant son premier match du Challenge Reebok de la Ligue midget AAA du Québec sur sa propre patinoire et devant ses partisans.

Si le tournoi international midget Kiwanis de Gatineau faisait partie des moeurs des amateurs de hockey de la région outaouaise, il faudra sans doute un peu de temps avant qu'ils adoptent un nouveau tournoi majeur de hockey midget AAA. Hier soir, l'Intrépide n'a certainement pas joui du même appui qu'il avait lorsqu'il disputait le match inaugural de son tournoi au centre Robert-Guertin.

Malgré l'excellente qualité du hockey sur glace, les spectateurs n'étaient plus très nombreux dans les gradins du Complexe Branchaud-Brière quand le dernier match du programme de la première journée des compétitions a pris son envol. L'Intrépide n'a pas pu se nourrir de l'énergie de la foule dans une défaite de 6-2 contre les Vikings de St-Eustache.

Les Vikings ont marqué les trois premiers buts du match à l'aide de leurs cinq premiers avantages numériques. L'Intrépide s'était alors engagé dans une pente difficile à remonter. Malgré un score de 4-0 après deux périodes, les locaux n'ont pas abandonné. Aaron Brisebois et Alexis Bertrand sont parvenus à percer la muraille du gardien Francis Leclerc dans le dernier vingt, mais le mal était déjà fait.

«L'autre équipe a connu un bon match. Il faut lui rendre crédit. Elle a été efficace dans son jeu de transition en plaçant des rondelles derrière nos défenseurs. Elle a été efficace en avantage numérique pour se positionner en première période. Leurs joueurs se sont mieux supportés que nous dans les batailles pour l'obtention de la rondelle», a signalé l'entraîneur-chef, Guy Desjardins.

Dans un certain contexte, ce dernier demeurait satisfait du travail de ses joueurs.

«Personne n'a abandonné en troisième période. Depuis le début de la saison, ils ont vécu toutes sortes de situations d'adversité et ils trouvent le moyen d'arriver à l'aréna avec le sourire et avec l'intention de travailler fort. Je suis fier des 19 joueurs dans le vestiaire. Ils font preuve de caractère.»

Salim Mahi-Beaudry et Philippe Chartier ont dirigé l'attaque des Vikings avec deux buts chacun. Simon Lafrance et David Caza ont complété la marque pour les vainqueurs qui ont eu le meilleur 40-27 au chapitre des tirs.

L'autre équipe de la région à prendre part au tournoi a également perdu son premier match. Les 67's d'Ottawa se sont inclinés 4-2 contre les Riverains du Collège Charles-LeMoyne. L'Intrépide affrontera justement les Riverains à son deuxième match ce soir à 19h15.

Jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer