La relève québécoise réunie à Gatineau

Les hôtels de la région débordent de jeunes... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Les hôtels de la région débordent de jeunes joueurs de hockey venus à Gatineau pour tenter de remporter le Challenge Reebok.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ne cherchez pas une chambre d'hôtel à Gatineau cette semaine. Le tournoi midget le plus couru au Québec s'amène au Complexe Branchaud-Brière (CBB) du 10 au 14 décembre. Comme il chevauchera la Coupe Québec AAA U12 à partir de vendredi, il a fallu déborder du côté d'Ottawa pour loger les 640 hockeyeurs qui séjourneront en Outaouais au cours des prochains jours.

À compter de demain, les 15 équipes de la Ligue midget AAA du Québec et une équipe invitée d'Ottawa se disputeront le Challenge Reebok. Ce tournoi d'envergure va attirer des recruteurs de toutes les équipes de la LHJMQ, ceux des rangs collégiaux américains et même certains du hockey professionnel.

C'est une manne considérable pour la région. Alain Brisson, président du comité organisateur des deux tournois, s'attend à une semaine mouvementée parce que toute la relève du hockey québécois sera réunie sous un même toit.

«C'est 1,3 million$ en retombées économiques pour la région. Les hôtels sont pleins. Les restaurants le seront aussi. Nous aurons 16 équipes au niveau midget AAA avec leurs équipes jumelées de la structure intégrée U12. Aux 640 joueurs, il faut ajouter les entraîneurs, le personnel de soutien des équipes ainsi que les parents accompagnateurs.»

Par le passé, le Challenge Reebok se tenait dans la région de Québec, plus précisément à L'Ancienne-Lorette. Mais avec son tout nouveau complexe sportif, Gatineau a signé une entente pour les quatre prochaines années avec la Ligue midget AAA du Québec. Demain, jeudi et vendredi, les futures vedettes de la LHJMQ disputeront quatre parties de jour et quatre parties en soirée sur les deux glaces du CBB. Les équipes U12 entreront en action à l'aréna Baribeau vendredi et samedi avant de s'amener au CBB pour les rondes finales du dimanche.

Le tournoi midget Kiwanis a fait courir les foules pendant 47 ans dans le secteur Hull, mais cette classique annuelle est morte après son édition de 2012. Le Challenge Reebok n'est pas le Kiwanis en terme de taille, mais le niveau de compétition sera plus relevé.

«Lors des deux dernières éditions du Challenge Reebok, il y avait des équipes des Maritimes comme au tournoi Kiwanis. Or, ces équipes n'ont pas gagné un seul match. Elles ont été zéro en 30. Elles n'étaient pas assez compétitives. Nous ne serons pas un nouveau Kiwanis, mais représentons une autre version. Nous travaillons toutefois à ramener le Challenge à 20 équipes la saison prochaine», a ajouté Alain Brisson.

Très branché dans le monde du hockey, Brisson dit qu'une équipe d'Allemagne sera à Gatineau l'an prochain. Des équipes du Colorado et de Philadelphie devraient aussi s'inscrire en 2015. La connexion? Un fils d'André Tourigny, ancien entraîneur des Huskies de Rouyn-Noranda et maintenant adjoint à Patrick Roy avec l'Avalanche, joue au niveau bantam AAA cette saison. Son équipe cherche des tournois au Québec. Même chose pour Philadelphie où l'un des fils du Gatinois Daniel Brière sera éligible à jouer midget AAA.

L'Intrépide de Gatineau profitera d'un bel horaire pour obtenir le meilleur appui possible des spectateurs. Il jouera ses trois premiers matches en soirée. Les 67's d'Ottawa, dirigés par Glenn Durand, seront leurs adversaires vendredi soir.

L'entrée quotidienne aux matches sera de 8$ ou de 5$ pour l'âge d'or et les étudiants. Le passeport pour le tournoi qui donne également accès aux matches U12 est disponible au coût de 20$. L'entrée est gratuite pour les 13 ans et moins.

jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer