Les Mustangs encore plus mordants

Jonathan Lacroix-Courville avec le directeur général des Mooseheads... (Photo courtoisie)

Agrandir

Jonathan Lacroix-Courville avec le directeur général des Mooseheads de Halifax Cam Russell (à gauche) et l'entraîneur-chef Dominique Ducharme lors de la séance de sélection 2012 de la LHJMQ

Photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Engagés dans une lutte sans merci pour le premier rang de la division Métro de la Ligue de hockey junior B de l'Est ontarien, les Mustangs de Gatineau viennent peut-être d'ajouter l'élément qui leur manquait pour se démarquer de la compétition.

L'équipe du secteur Buckingham vient d'ajouter un attaquant qui détient une bague de la coupe du Président et de la coupe Memorial! Jonathan Lacroix-Courville n'avait que 16 ans lorsqu'il est allé finir la saison 2012-13 avec les Mooseheads d'Halifax menés par Nathan MacKinnon, Jonathan Drouin et Zachary Fucale.

Quand l'Intrépide de Gatineau avait subi l'élimination dans la Ligue midget AAA du Québec, ce choix de troisième ronde des Mooseheads en 2012 était allé rejoindre le grand club à Halifax. Il n'a disputé que quatre matches de la saison régulière et il n'a pas endossé l'uniforme pendant les séries, mais chaque jour, il patinait avec quelques-uns des meilleurs hockeyeurs juniors au monde.

De retour à la maison

À 16 ans, il avait été le dernier joueur retranché par les Mooseheads. Ceux-ci l'avaient rappelé à la fin de la saison pour l'intégrer et le préparer en fonction de l'année suivante, mais la carrière de Lacroix-Courville n'a cependant pas progressé au rythme anticipé. Il est retourné avec l'Intrépide à 17 ans. Maintenant âgé de 18 ans, il avait récolté neuf points en 24 matches avec les Mustangs de Vaudreuil dans la Ligue junior AAA du Québec. Insatisfait de son temps de glace, il vient de prendre la décision de rentrer à la maison afin de jouer avec ses copains.

«Je croyais faire un peu plus partie des plans de l'équipe à Vaudreuil. Je voulais aussi recommencer l'école. Ça change vite au hockey! Je ne veux jamais dire que je fais une croix sur mon rêve de jouer dans la LHJMQ, mais la fin approche. J'ai vraiment profité de tous les beaux moments que j'ai passé avec les Mooseheads en 2013. En même temps, je suis très content d'être revenu en ville»

L'arrivée de Lacroix-Courville donnera plus de mordant à une attaque déjà bien garnie. Vincent Proulx a commencé à prendre le large en tête des compteurs de la conférence Métro-Vallée. Il est rendu à 48 points après 21 parties. Son plus proche poursuivant, Lucas Gonu, de Renfrew, a 35 points. Les deux autres membres de son trio, Mikaël Gervais et Gabriel Tourangeau, font aussi partie des cinq meilleurs compteurs de la conférence alors que Simon Damphousse mène le classement des marqueurs chez les défenseurs avec 28 points.

«Nous marquons beaucoup de buts. Ce n'est pas un problème. Nous en donnons aussi un peu, évidemment. Nous avons deux jeunes gardiens devant le filet, mais nous arrivons à nous maintenir quand même», a lancé le président du club, Luc Mauzeroll.

Les Mustangs (13-8-0) sont à trois points des Golden Knights d'Ottawa Ouest au premier rang, mais les Gatinois ont un match en main. Derrière eux, le Canadien junior d'Ottawa n'a que deux points de retard.

L'arrivée de Lacroix-Courville tombe à point. Les Mustangs joueront neuf matches d'ici Noël. Là-dessus, il y en aura deux contre les Golden Knights, deux contre Renfrew, qui domine la division Vallée, et deux contre le Canadien junior.

Ces derniers seront les visiteurs au Centre sportif de Buckingham demain soir. Les Mustangs joueront ensuite contre Renfrew dans le «Showcase» de la conférence Métro-Vallée samedi à l'aréna Barbara-Ann Scott.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer