Les Voisins de Papineau intouchables

Les Voisins de Papineauville sont fous de joie... (Simon Séguin-Bertrand, LeDroit)

Agrandir

Les Voisins de Papineauville sont fous de joie après avoir remporté le tournoi national bantam Royal-Brassard dans la catégorie AA hier.

Simon Séguin-Bertrand, LeDroit

Partager

Les cinq représentants de l'Outaouais n'ont éprouvé aucune pitié pour les équipes en visite dans la catégorie BB du tournoi national bantam Royal-Brassard de Gatineau en fin de semaine.

Samedi après-midi, on savait déjà qu'une équipe de la région serait couronnée championne dans cette catégorie. Des 10 équipes inscrites, six étaient toujours en vie: cinq de l'Outaouais en plus des Hurricanes de Philadelphie du «Gatinois» d'adoption Caelen Brière. L'Avalanche de Gatineau a cependant mis fin au parcours de l'équipe américaine en quarts de finale.

Les Mariniers

Quant aux Mariniers d'Aylmer, ils ont accédé à la finale en triomphant deux fois de suite en prolongation. Ils ont d'abord disposé des Loups des Collines 3-2 en quarts de finale avant d'éliminer les Ambassadeurs de Gatineau 2-1.

Détenteurs d'une fiche parfaite de quatre victoires jusqu'en finale, les Voisins de Papineau ne voulaient pas que l'histoire des Mariniers se répète. Ils avaient déjà enregistré un gain de 2-1 contre les Mariniers en début de tournoi, mais ils se devaient de répéter l'exploit dans le match ultime.

Même si Alexandre Marengère a ouvert la marque, les Voisins se sont retrouvés en mauvaise posture quand les Mariniers ont répondu avec des buts de Xavier Plouffe et Ryan Nugent pour prendre les devants 2-1. Cette avance a perduré jusque tard en troisième période quand les Mariniers ont écopé de deux pénalités consécutives.

C'est tout ce dont les Voisins avaient besoin pour rebondir et se diriger vers le championnat. Mathieu Perreault a marqué le but égalisateur et le but de la victoire en l'espace d'une minute et 47 secondes.

Les Mariniers ont tout tenté pour disputer une troisième prolongation de suite. Dans les derniers instants, ils ont joué à six contre quatre, mais le gardien Nicholas Bérubé a résisté pour préserver la victoire de 3-2.

Plus de détails dans LeDroit du 11 février 2013 ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer