Boudrias revient de Boston transformé

Shawn Boudrias a récolté deux points à son... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Shawn Boudrias a récolté deux points à son premier match de retour du camp des Bruins de Boston.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Anthony Beauchamp a-t-il compté deux ou trois buts vendredi soir dans le dernier match hors-concours des Olympiques de Gatineau ?

La feuille de pointage lui donne le crédit de trois buts. Shawn Boudrias, fraîchement revenu du camp des Bruins de Boston pense toutefois avoir compté le premier but d'une victoire de 3-1 des Olympiques sur les Foreurs de Val-d'Or devant une poignée de spectateurs qui s'étaient réunis au centre Robert-Guertin malgré une splendide soirée d'été.

Peu importe, le Thursolien réclamé au ballottage a connu un camp d'entraînement du tonnerre avec les Olympiques. Techniquement, il a compté six buts. Il pourrait avoir fait dévier le premier tir de Boudrias en première période. Sa vitesse lui a permis d'ajouter à l'avance des Gatinois dès la 12e seconde de la deuxième période, puis il a complété la marque dans un filet désert.

Outre la prestation de l'ancien des Screaming Eagles du Cap-Breton, les Olympiques ont salué les retours de Boudrias et de leur gardien Mathieu Bellemare. Le premier était partout sur la patinoire vendredi. Il était toujours posté au bon endroit. Il paraissait plus rapide que l'an dernier. S'il n'a pas marqué le premier but, on lui a au moins attribué une mention d'aide. Il a aussi préparé le deuxième but des Olympiques.

Quant à Bellemare, il a effectué son retour au jeu à mi-chemin dans le match. Opéré à une épaule durant la saison morte, le vétéran de 19 ans a bloqué 12 des 13 lancers des Foreurs. Tristan Bérubé avait amorcé le match. Il n'a été mis à l'épreuve que sept fois.

Rendu à sa troisième saison dans la LHJMQ, Shawn Boudrias donnait l'impression d'être un joueur métamorphosé contre les Foreurs. « J'ai travaillé ma vitesse et mes habiletés pendant l'été. Je reviens de mon premier camp professionnel. Tout se passait bien plus vite là-bas. J'ai observé les meilleurs joueurs pour voir ce qu'ils faisaient. Ce soir, on aurait dit que tout se passait moins vite », a raconté l'attaquant de 18 ans.

Boudrias est bien placé pour constater la différence entre ses débuts à 16 ans et son troisième camp de la LHJMQ. « À 16 ans, tu capotes parce que tu sembles toujours manqué de temps pour faire des jeux. À 17 ans, ça va mieux, mais à 18 ans, ça se passe vraiment bien. J'ai maintenant énormément de confiance. »

Alors, ce premier but ? Il était à Beauchamp ou à lui ?

« Je pense que c'est moi. La rondelle s'en allait directement dans le haut du filet. Il (Beauchamp) l'a peut-être fait dévier. Je m'en fous. Ç'a rentré. »

Quant à Bellemare, son retour au jeu s'est aussi bien déroulé. « Je me sentais bien après une première semaine de pratique. J'avais hâte d'embarquer. Je ne cherchais pas mes repères. Ça s'est très bien passé. Je n'ai pas pensé à ma blessure. Mon épaule est à 100 %, ce qui n'était pas le cas l'an dernier quand je jouais avec une attelle. J'étais toujours craintif », a dit le gardien qui a été battu une seule fois par Maxence Guénette pendant un avantage numérique.

Les Olympiques ont dominé de larges portions de leur dernier match préparatoire. Le gardien Étienne Montpetit a limité les dégâts. Les locaux ont eu le meilleur 41-20 dans les tirs au but.

L'entraîneur-chef Éric Landry pense maintenant que son équipe est sur la bonne voie pour lancer sa saison à Victoriaville vendredi prochain. « Le but du camp était d'instaurer des valeurs d'équipe et un style de jeu. Il fallait que ça soit compris. Ç'a été fait. »

Victoire des 67's

À Rockland, les 67's d'Ottawa ont profité des deux premiers buts de leur premier choix Graeme Clarke pour signer une victoire de 4-3 en fusillade contre les Frontenacs de Kingston. Tye Falhaber avait créé l'égalité 3-3 en troisième période pour permettre aux 67's de se rendre aux tirs de barrage. Clarke et Felhaber ont à nouveau compté pendant la fusillade pour conduire l'équipe ottavienne à la victoire.

Devant le filet, Olivier Tremblay a fait ses débuts après avoir été acquis des Colts de Barrie contre un choix de 10e ronde durant la journée. Les Colts avaient préalablement réclamé l'ancien des Huskies de Rouyn-Noranda au ballottage de la Ligue de l'Ontario. Le gardien de 20 ans a repoussé 12 des 14 tirs des Frontenacs en temps réglementaire. La recrue Cédrick Andrée avait amorcé le match. Il a été battu une fois sur 10 tirs.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer