Rien à envier aux autres clubs de la LHJMQ

Will Thompson entame déjà sa cinquième saison dans... (Martin Roy, Archives Le Droit)

Agrandir

Will Thompson entame déjà sa cinquième saison dans la LHJMQ. Il dit n'avoir jamais fait partie d'une équipe avec une défensive aussi expérimentée que celle des Olympiques cette année.

Martin Roy, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Même si Vitalii Abramov revenait du camp de sélection des Blue Jackets de Columbus, il restera plusieurs points d'interrogation à l'attaque des Olympiques de Gatineau cette saison.

Toutefois, s'il y a un endroit où la formation d'Éric Landry n'aura rien à envier aux autres clubs de la LHJMQ, c'est à sa ligne bleue. À trois, Will Thompson, Alex Breton et Gabriel Bilodeau possèdent 10 saisons d'expérience dans le circuit Courteau. Mathieu Charlebois, Darien Kielb et Ryan O'Bonsawin ont quant à eux atteint le statut de vétérans. Il n'y aura que Pier-Olivier Lacombe et Carson Gallant qui porteront l'étiquette de recrues pour amorcer la saison.

À l'aube de sa cinquième campagne dans la LHJMQ, Will Thompson reconnaît que la brigade défensive représentera le point fort de l'équipe gatinoise en 2017-18. 

« Forcément, nous avons beaucoup d'expérience à la défensive et ça devrait nous aider à gagner des matches. L'équipe va dépendre de nous, mais en même temps, nous avons plusieurs recrues et des joueurs de profondeurs qui pourront combler les départs de certains vétérans en attaque », avance celui qui a porté les couleurs des Sea Dogs de Saint-Jean et des Islanders de Charlottetown avant de s'amener à Gatineau dans l'échange de Nicolas Meloche et de Mark Grametbauer en décembre dernier.

Lorsqu'il regarde autour de lui, le défenseur de 20 ans dresse un autre constat. « Ce groupe de défenseurs est le plus expérimenté avec lequel j'ai joué depuis mes débuts dans la ligue. Les gens vont souvent parler de notre défensive, mais nous avons des attaquants sous-estimés qui vont nous aider. Ce que j'aime aussi, c'est que cette équipe est en train de se bâtir une chimie rapidement. Nous avons des joueurs qui travaillent sans relâche. Nous n'aurons pas le choix de travailler fort pour gagner des matches. »

Si ses partenaires Breton, Bilodeau et même O'Bonsawin sont déjà bien connus des partisans gatinois, Thompson s'est dit agréablement surpris des deux nouveaux joueurs acquis par voie de transaction. « (Mathieu) Charlebois est pesant et joue avec vigueur. J'aimais déjà ce que (Darien) Kielb faisait à Québec l'an dernier. Je pense que les deux vont bien s'intégrer à notre style de jeu. »

Appelé à parler de Carson Gallant, le premier choix de l'équipe à l'été 2017, le vétéran dit avoir été surpris par sa stature. « Évidemment, c'est un jeune joueur imposant ! Il est énorme et en plus, il joue bien pour son âge », a-t-il dit au sujet du seul joueur de 16 ans de l'équipe.

Un capitaine ?

À 20 ans, il devient certainement un candidat pour remplacer Marc-Olivier Crevier-Morin à titre de capitaine des Olympiques, mais le Néo-Brunswickois a indiqué que le sujet n'avait pas encore été abordé avec les entraîneurs. « Il y a beaucoup de leadership ici avec la présence des Breton, Bilodeau, Mitchell Balmas et Alexandre Landreville. L'équipe aura besoin de nous. Personnellement, je veux surtout bâtir sur ma deuxième moitié de saison l'an dernier. »

Thompson a amassé 19 points en 34 matches à Gatineau. Il en avait récolté huit en 31 matches à Charlottetown. « J'ai été satisfait de ma deuxième moitié de saison. J'aimerais que ma production offensive augmente encore, mais je ne veux pas laisser tomber mon jeu défensif. C'est de cette façon que j'aide mieux l'équipe. »

Beauchamp revient, deux gardiens partent

Le week-end de la fête du Travail et le retour à l'école a entraîné plusieurs mouvements de personnel chez les Olympiques.

Les gardiens Ruan Badenhorst et Francis Boisvert ont notamment quitté l'équipe pour joindre des formations ontariennes junior A. Le défenseur recrue Tim Gould a quant à lui été retourné à son équipe des Hounds du Collège Notre-Dame en Saskatchewan.

Mercredi après-midi, les Olympiques ont également réclamé l'attaquant Anthony Beauchamp au ballottage des joueurs de 19 ans de la LHJMQ. Prêté par les Screaming Eagles du Cap-Breton pendant le camp d'entraînement, le Thursolien avait été retranché au camp des Olympiques, mais l'équipe s'est ravisée.

«Nous avons manqué de temps au moment où nous l'avions retranché. Nous pensions qu'Aaron Brisebois était le candidat pour occuper un rôle spécifique avec nous, mais avec le temps, nous nous sommes rendu compte que ce n'était pas le cas. Anthony a 19 ans. Il a une certaine expérience de la ligue. Nous voulons qu'il encadre nos jeunes. Le ballottage ne coûte rien en choix au repêchage. Nous avons vu qu'il était nécessaire d'ajouter un joueur de 19 ans. Anthony avait bien fait à notre camp et je pense qu'il sera soulagé de revenir dans la LHJMQ», a dit le directeur des opérations hockey des Olympiques, Alain Sear.

Anthony Beauchamp, de Thurso, a été réclamé au... (Archives, Le Droit) - image 3.0

Agrandir

Anthony Beauchamp, de Thurso, a été réclamé au ballottage des joueurs de 19 ans de la LHJMQ mercredi.

Archives, Le Droit

Pour l'entraîneur-chef Éric Landry, Beauchamp amènera surtout de la vitesse et un bon lancer en attaque. «Pendant son court séjour au camp, nous avons vu qu'Anthony avait de la facilité avec les jeunes. Il sera un bon coéquipier. Il a démontré qu'il avait du leadership. Il pourra évoluer sur plusieurs trios. Nous voulons avoir de bons joueurs de hockey rapides et agiles sur nos quatre trios.»

Le retour de Beauchamp arrive à point parce qu'il commence à manquer de joueurs pour enfiler les chandails du club à l'entraînement. Mercredi, l'entraîneur-adjoint Francis Wathier a patiné dans un «quatrième trio» avec l'ancien capitaine Marc-Olivier Crevier-Morin, un défenseur qui se prépare à entreprendre sa carrière professionnelle dans la Ligue East Coast.

Shawn Boudrias a aussi pris la direction de Boston pour participer au camp des recrues des Bruins.

Devant le filet, Tristan Bérubé se retrouve seul en attendant le retour de Mathieu Bellemare, qui s'entraîne à l'écart des autres en attendant sa visite chez le médecin jeudi. «Bellemare s'approche d'un retour au jeu et Badenhorst avait l'occasion de se joindre à un club junior en Ontario. C'était mieux pour lui. Nos jeunes Rémi Poirier, William Giroux ou William Lavallière pourront être rappelés d'ici à ce que Mathieu soit prêt», a indiqué Éric Landry.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer