Les Olympiques en position précaire

Yannik Bertrand célèbre le premier but des Screaming... (Mike Sullivan, courtoisie Screaming Eagles du Cap-Breton)

Agrandir

Yannik Bertrand célèbre le premier but des Screaming Eagles, celui de Leon Gawanke, inscrit pendant un avantage numérique en fin de première période.

Mike Sullivan, courtoisie Screaming Eagles du Cap-Breton

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'air des Maritimes ne sied pas aux Olympiques de Gatineau.

Au début de la saison régulière, ils avaient arraché une seule victoire aux six équipes de l'est du Canada dans un voyage qui avait donné le ton à un bien mauvais début de campagne. Malgré une intéressante fin de saison régulière, les Gatinois n'ont pas été en mesure de poursuivre sur leur lancée pour le début des séries éliminatoires au Centre 200 de Sydney.

Dans les deux premiers duels, ils étaient à un tir de signer deux victoires sur la route. Malheureusement pour eux, ce sont les Screaming Eagles du Cap-Breton qui ont profité des deux périodes de prolongation pour prendre l'avance 2-0 dans la série qui va se transporter au centre Robert-Guertin mardi et mercredi cette semaine.

Giovanni Fiore a procuré une victoire de 1-0 aux « Eagles » vendredi. Samedi, Declan Smith a complété une remontée spectaculaire en comptant à la 12e minute de la prolongation pour donner un gain de 7-6 à son équipe. Les Olympiques avaient pourtant mené ce match 2-0, 5-2 et 6-4 avant de voir les locaux revenir à la charge.

Les Olympiques ont ainsi été incapables de profiter d'une décision osée de l'entraîneur-chef Marc-André Dumont d'envoyer Kevin Mandolese défendre la cage des siens malgré le blanchissage de Kyle Jessiman la veille. Le gardien de 16 ans n'aura pas fait long feu. Après 26 minutes, il avait cédé cinq buts sur 20 tirs et il a été remplacé par Jessiman avec un score de 5-2.

Le problème, c'est que Mathieu Bellemare a été envoyé aux douches à son tour après avoir alloué six buts sur 35 tirs en 40 minutes de jeu. Après un match de 1-0 en ouverture de série, le feu d'artifice redouté s'est produit dans le deuxième match.

Après 40 minutes, c'était 6-6. Les rentrées de Tristan Bérubé et de Kyle Jessiman ont calmé les choses. Les deux équipes n'ont pas compté en troisième période, mais Bérubé a finalement cédé sur le 20e tir auquel il a fait face. Dans un match axé sur l'offensive, les Néo-Écossais ont eu le meilleur 55-38 au chapitre des tirs.

Loin d'être fini

Malgré la remontée des Screaming Eagles, l'entraîneur-chef des Olympiques était loin de baisser les bras.

« La série ne se joue pas dans les deux premiers matches. Ce n'est pas la première fois que je vois l'équipe locale gagner les deux premières parties. Il faudra profiter de nos matches à domicile cette semaine pour revenir dans la série et venir en gagner une ou deux ici. Nous avons perdu deux matches en prolongation. Ça veut dire que nous pouvons gagner contre eux. Ce n'est pas comme si nous avions été déclassés », a expliqué Éric Landry.

Pour remonter le pointage, les Screaming Eagles ont également profité des punitions à répétition aux Olympiques. Trois de leurs buts ont été inscrits sur l'attaque massive.

Les officiels ont décerné sept punitions aux visiteurs et deux aux locaux durant la rencontre. Pour Éric Landry, ces punitions ont fait bien plus mal que la perte d'une avance de trois buts.

« Nous avions le contrôle du match, mais les punitions nous ont coûté cher. Le Cap-Breton a réussi à retrouver du momentum à cause de nos punitions. »

Yakov Trenin a notamment écopé de huit minutes de pénalité dans la défaite, ce qui n'a pas plu à Landry. « Le #32, nous en avons besoin sur la glace. Quand il est au banc des punitions, il n'aide pas l'équipe. »

Une avance bousillée

La défaite crève-coeur en prolongation vendredi a semblé fouetter les Olympiques pour le match revanche du samedi.

Zack MacEwen et Jake Barter ont compté deux buts en seulement 16 secondes pour donner une avance de 2-0 aux Gatinois à mi-chemin dans la première période, mais chaque fois que les visiteurs du Centre 200 semblaient se diriger vers la victoire, les Screaming Eagles s'accrochaient.

Leon Gawanke et Drake Batherson ont répliqué aux Olympiques avec deux buts en 15 secondes en fin de première période.

Puis, les Gatinois ont pris une réelle option sur le match dans une deuxième période où les buts se succédaient à une vitesse folle. Zack MacEwen a enchaîné avec son deuxième but du match. Mitchell Balmas et Alexandre Landreville ont ensuite donné un coussin de trois buts aux Olympiques.

C'était 5-2 quand Kyle Jessiman a remplacé Kevin Mandolese devant la cage des « Oiseaux de proie ». Sa rentrée a eu l'effet escompté pour les partisans locaux puisque Ross MacDougall et Phélix Martineau ont rapidement réduit l'écart à 5-4.

C'est à ce moment que Jessiman a finalement été battu pour la première fois de la série. Shawn Boudrias a redonné une avance de deux buts aux Olympiques, mais Jessiman n'allait pas flancher à nouveau.

Avant la fin de la deuxième période, Drake Batherson et Massimo Carozza ont égalé la marque 6-6. En marquant quatre fois dans les 10 dernières minutes de la période médiane, les Eagles ont sonné le glas sur la soirée de travail de Mathieu Bellemare.

Quatre gardiens auront donc participé à ce match endiablé, qui a tourné en faveur des Screaming Eagles quand Tristan Bérubé a cédé pour la première fois de la rencontre devant un tir de Declan Smith.

Reste à voir si les Olympiques pourront se remettre de cette remontée des Eagles. Dans une série où les deux premiers matches sont soldés par un seul but, Kyle Jessiman et sa moyenne de 0,56 a été celui qui a fait la différence jusqu'ici. Il s'agit d'un gardien recrue de 17 ans. Les Gatinois n'ont plus beaucoup de temps pour résoudre son énigme.

Vitalii Abramov, même s'il a récolté deux passes samedi, n'a toujours pas compté un but. Jeffrey Durocher, Yakov Trenin, Mitchell Balmas et Shawn Boudrias ont aussi récolté deux points dans la défaite de samedi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer