Bérubé signe un premier gain

Tristan Bérubé a réalisé 25 arrêts devant la... (Martin Roy, Le Droit)

Agrandir

Tristan Bérubé a réalisé 25 arrêts devant la cage des Olympiques pour remporter son premier match en carrière dans la LHJMQ par jeu blanc contre les Wildcats.

Martin Roy, Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tristan Bérubé a attendu longtemps avant de savourer sa première victoire en carrière dans la LHJMQ.

En incluant ses séries éliminatoires de l'an dernier avec les Voltigeurs de Drummondville, le gardien recrue des Olympiques de Gatineau avait participé à 17 matches, mais plusieurs en relève à Mathieu Bellemare ou Mark Grametbauer.

Devant 1859 spectateurs au centre Robert-Guertin vendredi soir, il a fait les choses en grand. Tant qu'à signer un premier gain, aussi bien le faire par blanchissage. Bérubé a repoussé 25 tirs des Wildcats de Moncton en route vers une victoire facile de 5-0.

« Ça faisait un bout que je n'avais pas gagné. Je ne joue pas pour des statistiques personnelles, mais c'est sûr que c'est plaisant de gagner un premier match par blanchissage », a dit le gardien de 17 ans, qui a réalisé le premier jeu blanc de la saison des Olympiques.

Avec cette première victoire en cinq décisions cette année, Bérubé espère qu'il pourra prendre son envol. « Ça devrait aller mieux à partir de maintenant, surtout que nous jouons beaucoup mieux collectivement depuis cinq matches. Nous avons réduit les chances de marquer de nos adversaires et c'est beaucoup plus facile de faire notre travail en tant que gardien. »

Même s'il a fait face à 25 lancers dans la victoire, Bérubé n'a pas eu à faire beaucoup de miracles pour réaliser ses arrêts contre une faible opposition. « Les gars ont bien travaillé devant moi. Pour moi, l'important c'était de faire les arrêts clés au début du match et au début des périodes pour ne pas leur laisser une lueur d'espoir de pouvoir revenir dans le match. »

À l'autre bout de la patinoire, Matthew Waite, fils de l'ancien de la LNH Jimmy Waite, a limité les dégâts en se dressant devant un barrage de 45 tirs. Sans lui, le pointage aurait été gonflé davantage. Bons derniers au classement de la LHJMQ, les pauvres Wildcats (13-35-3) ont perdu un 18e match de suite. L'équipe qui a mis fin à la dernière saison des Olympiques a bien changé en un an. Elle n'a pas encore goûté à la victoire en 2017.

Pourtant, à son premier duel contre Gatineau cette saison, l'équipe du Nouveau-Brunswick avait eu raison des Olympiques par la marque de 3-2. Leurs compteurs ? Lane Cormier et Manuel Wiederer patinent maintenant avec les Huskies de Rouyn-Noranda. L'autre marqueur, Cameron Askew, aide la cause des Cataraces de Shawinigan.

Spectacle MacEwen

C'était en octobre et Zack MacEwen avait compté les deux buts des Olympiques (24-26-4) contre son ancienne équipe. L'attaquant de 20 ans a encore pris plaisir à faire mal à son vieux club vendredi alors qu'il a inscrit deux buts en plus de fournir deux passes. Il s'est servi de son puissant tir pour marquer un but de la pointe en avantage numérique et il a encore été spectaculaire pour ouvrir la marque en première période.

« Ce n'était pas difficile de trouver de la motivation. Tu veux toujours montrer à ton ancienne équipe ce qu'elle manque même si je ne reconnais plus personne. Il leur reste un joueur de l'an dernier ! Ce soir, il ne fallait pas tomber dans le panneau et croire que ça allait être facile contre eux. Tout ce que nous avions à faire, c'est de travailler plus fort qu'eux et nous allions finir par l'emporter. Nous ne pouvions pas nous permettre d'échapper les deux points. C'est trop important pour notre remontée du classement », a dit celui qui a vu son équipe passer devant l'Océanic de Rimouski en 12e position vendredi.

Mitchell Balmas, Shawn Boudrias et Matthew Thorpe ont complété la marque pour les Olympiques. Vitalii Abramov a fourni deux passes.

L'ascension des Olympiques se poursuit

Menacés d'être écartés des séries éliminatoires pour la première fois depuis 1984 il y a à peine 11 jours, les Olympiques ont remonté le classement à la vitesse de l'éclair en étirant leur séquence record de la saison à cinq victoires vendredi. Partis de la 16e position le 31 janvier, ils occupent dorénavant la 12e position du classement général de la LHJMQ, à un seul point des Mooseheads de Halifax en 11e place. Ce qui semblait un écart impossible à combler à la fin du mois de janvier devient soudainement une mission réaliste. Les Mooseheads avaient huit points d'avance sur les Gatinois le 31 janvier et comme ils évoluent dans la division ultra compétitive des Maritimes, ils auront plusieurs matches difficiles à jouer. Il leur reste un match seulement contre les Wildcats de Moncton. Vendredi, c'est une brochette d'anciens des Olympiques qui ont aidé la cause de l'équipe d'Éric Landry quand les Islanders de Charlottetown ont gagné 4-3 à Halifax. Nicolas Meloche a inscrit le but de la victoire en troisième période. Alex Dostie et Kameron Kielly ont amassé deux passes chacun. En plus de signer le gain devant la cage des Islanders, Mark Grametbauer a également récolté une passe !

Troisième revers de suite pour l'Intrépide

La fin de saison approche à grands pas dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec et l'Intrépide de Gatineau devra trouver une façon de se ressaisir rapidement parce qu'en s'inclinant 2-1 devant les Gaulois d'Antoine-Girouard au Complexe Branchaud-Brière vendredi soir, il a laissé filer un troisième match de suite. La troupe de Martin Lafleur va terminer son calendrier régulier dimanche après-midi en recevant les Riverains du Collège Esther-Blondin, après quoi elle amorcera ses séries éliminatoires. Aidé de Nicolas Sauvé et Xavier Simoneau, seul Connor Romain a pu déjouer le gardien Gabriel Waked pour l'Intrépide (13-24-2) vendredi. Il a pourtant été mis à l'épreuve 26 fois, mais l'Intrépide a été zéro en sept en avantage numérique. Alec Rhéaume et Mathieu Dolan ont trompé la vigilance de Jérémie Lefebvre pour les Gaulois (19-20-1). Ce dernier n'a affronté que 19 tirs pour encaisser la défaite dans un deuxième match de suite. Auparavant, le gardien de 16 ans avait été invaincu pendant  six départs consécutifs. Il devra également hausser son jeu d'un cran pour permettre à l'Intrépide de connaître du succès en séries éliminatoires. Les Gatinois avaient perdu leurs 11 premiers matches cette saison. Ils ont une fiche de 13-13-2 depuis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer