La nouvelle ère débute mal

Mitchell Balmas a récolté un but et une... (Martin Roy, archives Le Droit)

Agrandir

Mitchell Balmas a récolté un but et une passe dans la défaite.

Martin Roy, archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le changement d'entraîneur n'a pas créé l'étincelle voulue chez les Olympiques de Gatineau.

À son premier match officiel comme entraîneur-chef, Éric Landry aurait difficilement pu imaginer un pire début. Après 1:24, son équipe tirait déjà de l'arrière 3-0 à Baie-Comeau. Le Drakkar a marqué aux 37e, 56e et 84e secondes de jeu. Après seulement quatre tirs au but, la soirée de travail du vétéran Mathieu Bellemare était déjà terminée.

Les Olympiques ont dû jouer du hockey de rattrapage pendant le restant du match. Ils n'ont jamais été capables de rattraper le Drakkar, qui s'est imposé par la marque de 6-3 vendredi soir au centre Henry-Leonard.

Seizième au classement général, l'équipe gatinoise n'a que deux équipes derrière elle au classement. Le Drakkar (17-24-6) est une de celles-là. L'écart entre les deux clubs a été réduit à deux points, ce qui signifie que les Olympiques (19-24-4) sont à deux points d'une exclusion des séries éliminatoires. Les Gatinois ont maintenant subi cinq revers consécutifs. Ils tenteront de freiner la saignée dimanche en se rendant à Chicoutimi.

Club à la confiance fragile avec tout ce qui s'est passé dans la dernière semaine, les Olympiques ont vu un ancien de l'Intrépide de Gatineau ouvrir la marque sur le premier tir du match. Le but de Kevin Lamontagne a été suivi du premier de la carrière dans la LHJMQ du jeune Gabriel Fortier, puis Matteo Pietroniro a chassé Mathieu Bellemare de la partie dès la deuxième minute de jeu.

« C'est officiel que Mathieu est en perte de confiance, mais je n'ai pas vraiment le goût de parler de ça », a déclaré Éric Landry après le revers.

En remplacement, Tristan Bérubé a effectué 31 arrêts. Il a cédé trois fois pendant ses 58 minutes et demie de jeu. Simon Chevrier l'a battu dans la première minute de la deuxième période pour faire 4-0. Antoine Girard a porté la marque à 5-1 sept minutes plus tard et au moment où les Olympiques semblaient reprendre du poil de la bête à 5-3, Gabriel Fortier a inscrit son deuxième but du match pour redonner un coussin de trois buts aux locaux.

Les Olympiques auront donné des buts rapides dans les trois premières périodes de l'ère Landry. Yakov Trenin, Mitchell Balmas et Zack MacEwen ont marqué les buts dans le camp perdant. Le but de MacEwen a été inscrit en désavantage numérique. Balmas a également ajouté une passe dans le revers. Il a étiré sa séquence de matches avec au moins un point à huit. Il a marqué des buts dans six de ces huit parties. Il totalise 12 points pendant la séquence.

À l'autre bout de la patinoire, Antoine Samuel a repoussé 29 rondelles pour mériter la deuxième étoile du match. Anciens de l'Intrépide, Kevin Lamontagne (1 but, 1 passe) et D'Artagnan Joly (1 passe) ont récolté des points dans le gain du Drakkar.

« Au hockey junior, c'est très difficile de se remettre d'un déficit de trois buts. Nous avons travaillé pour revenir dans le match. C'était rendu 5-3, puis nous l'avons échappé. »

Évidemment, Éric Landry aura de la difficulté à oublier les deux premières minutes de sa carrière d'entraîneur-chef, mais il va aussi retenir autre chose.

« On voulait un effort soutenu et une bonne exécution. L'effort était là, surtout en deuxième période. Il va falloir toujours jouer de cette façon. Les gars devront s'habituer de jouer toujours à haute intensité tout en étant bien cadrés dans le système. »

Pas d'adjoint

Éric Landry n'a pas effectué ses débuts dans des circonstances faciles. N'ayant pas encore déniché d'adjoint, il était accompagné du directeur général Marcel Patenaude derrière le banc. Ce dernier effectuait un retour aux sources, lui qui avait déjà dirigé la destinée du Titan de Laval au milieu des années '80. L'entraîneur des gardiens, Stéphane Proulx, était également sur place pour dépanner en attendant l'embauche d'un premier adjoint à Landry.

Jeu blanc pour l'Intrépide

Jérémie Lefebvre a effectué 25 arrêts et Tristan Belliveau lui a offert le seul but dont il avait besoin pour mener l'Intrépide de Gatineau à une victoire de 1-0 contre les Gaulois d'Antoine-Girouard au stade L.P. Gaucher vendredi soir. Lefebvre a réalisé son premier jeu blanc en carrière dans la Ligue midget AAA du Québec.

Belliveau, un espoir des Olympiques de Gatineau, effectuait un retour au jeu après avoir raté deux semaines d'action en raison d'une blessure. Son 19e but de la saison, un sommet chez l'Intrépide, est venu briser une égalité de 0-0 en troisième période. Il a hérité de la première étoile de la partie.

Connor Romain a récolté une passe sur le but gagnant. Le gardien Jonathan Lemieux a effectué 29 arrêts devant la cage des Gaulois (15-19-1).

L'Intrépide (12-21-2) complétera sa fin de semaine en rendant visite au Rousseau Royal de Laval-Montréal dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer