Les Olympiques de retour en 16e place

Ivan Kozlov marque le deuxième but des Foreurs... (Courtoisie, Foreurs de Val-d'Or)

Agrandir

Ivan Kozlov marque le deuxième but des Foreurs pendant une autre mauvaise deuxième période des Olympiques en Abitibi.

Courtoisie, Foreurs de Val-d'Or

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Battus 4-2 par deux buts inscrits dans la dernière minute de jeu mercredi soir au centre Air Creebec de Val-d'Or, les Olympiques sont rentrés bredouilles de leur voyage de deux matches en Abitibi.

Le club avait pourtant disputé deux matches convaincants à domicile avant de partir à la rencontre des Huskies et des Foreurs cette semaine. Ce qui est navrant, c'est qu'à chaque fois où il donne l'impression de se diriger dans la bonne direction, le club gatinois enchaîne avec un relâchement.

Les Olympiques (19-23-3) étaient montés aussi haut que le 12e rang vendredi dernier. Les voilà de retour en 16e place, la dernière qui donne accès aux séries éliminatoires. Mario Duhamel et son groupe d'entraîneurs devront trouver des solutions rapidement parce que le temps file et l'équipe doit absolument remonter le classement si elle ne veut pas affronter une puissance de la LHJMQ dès le premier tour des séries.

« Elle est dure à avaler celle-là. Nous avons joué un bon match. C'était 2-2 jusqu'à la dernière minute. Perdre en temps réglementaire après avoir disputé une bonne troisième période où nous avons eu des chances de gagner, ça fait mal. Oui, nous avons eu une mauvaise période à Rouyn-Noranda, mais dans l'ensemble de nos cinq derniers matches, nous avons été plus constants. Nous jouons beaucoup plus sur nos orteils que sur nos talons et nos jeunes sont en progression », a résumé Duhamel après la défaite crève-coeur.

Il faut dire que les Gatinois ont dû composer avec des éléments en moins mercredi. Expulsé du match à Rouyn-Noranda, Yakov Trenin a purgé un match de suspension. Comme si ce n'était pas suffisant, Vincent Milot-Ouellet a été victime d'une fracture du poignet en première période. C'est lui qui avait été désigné pour remplacer Trenin dans le premier trio.

Déjà-vu

Quand même, dans un deuxième soir de suite, Vitalii Abramov a ouvert le pointage pour les Olympiques en deuxième période, mais le scénario de la veille s'est reproduit puisque les locaux ont pris le contrôle du match dans cette période médiane avec un avantage de 15-3 au chapitre des tirs.

Mathieu Nadeau et Ivan Kozlov ont marqué deux buts rapides pour permettre aux Foreurs (19-22-3) de prendre les devants. Mardi, à Rouyn-Noranda, les Gatinois avaient accordé cinq buts aux Huskies dans cette période fatidique.

Cette fois, les Olympiques ont limité les Foreurs à deux buts, ce qui a permis à Mitchell Balmas de compter un deuxième but en deux soirs pour niveler la marque 2-2 jusqu'à ce que Simon Lafrance brise cette égalité avec 1:07 à faire au match. Mathieu Nadeau a complété dans une cage déserte à la dernière seconde. Les Foreurs ont dominé le match 37-27 dans les tirs. Tristan Bérubé a effectué 33 arrêts dans la défaite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer