Une défaite et bye-bye les Maritimes

Le défenseur des Olympiques Nicolas Meloche n'a pas... (Archives Le Droit)

Agrandir

Le défenseur des Olympiques Nicolas Meloche n'a pas complété le match de vendredi.

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La mauvaise nouvelle, c'est que les Olympiques se sont inclinés 5-2 à Bathurst vendredi soir. La bonne, c'est qu'ils n'auront plus à jouer dans les Maritimes cette saison.

Les Gatinois ont terminé leur périple historique dans l'Est du Canada avec une fiche peu enviable d'une victoire et cinq défaites, mais ils ont récolté des points dans deux de leurs revers subis en prolongation. La troupe de Mario Duhamel va compléter à son interminable voyage de sept matches en 12 jours avec un dernier arrêt à Rimouski dimanche.

Autre mauvaise nouvelle, elle pourrait devoir jouer ce match sans son meilleur défenseur. Nicolas Meloche n'a pas complété le match de vendredi. « Il s'est fait frapper après avoir décoché un lancer en troisième période. Je n'ai pas d'autres nouvelles à part qu'il n'est pas revenu au jeu. Je ne sais pas s'il a été frappé à la tête ou s'il s'est blessé dans sa chute. Ça sera à évaluer demain (samedi) », a indiqué Mario Duhamel.

Fatigués

Les Olympiques n'ont pas pu célébrer leur première victoire dans les Maritimes bien longtemps. Après avoir battu les coriaces Islanders de Charlottetown jeudi soir, ils sont arrivés à Bathurst au petit matin. La fatigue semble avoir eu raison des visiteurs du centre K.C. Irving puisque le Titan s'est forgé une avance de 3-0 dès la première période sur des buts de Nicolas Dumulong, Antoine Morand et Jordan Maher. Au tableau des tirs au but, le Titan menait les Gatinois outrageusement : 19-4.

« Les chiffres ne mentent pas. Le match s'est joué là. Je ne sais pas si c'est parce que nous sommes arrivés tard, si nous avons laissé nos jambes dans l'autobus ou si nous avons manqué de préparation ou de concentration, mais nous avions les deux pieds dans le ciment. Il y a toujours une période qui nous fait mal. Il faudra être plus constant parce qu'on s'est sorti du match dès la première période », a expliqué Duhamel.

Les Gatinois ont repris du poil de la bête en deuxième alors que seul Zack MacEwen a compté. C'était déjà le septième but de la saison pour l'attaquant de 20 ans.

Les Olympiques ont eu l'avantage 24-20 au chapitre des tirs dans les deux dernières périodes, mais Christophe Boivin et Elijah Francis ont mis fin à tous leurs espoirs en comptant en troisième période. Vincent Milot-Ouellet a ajouté un but tardif pour les Olympiques.

« Nous avions hâte de voir la réaction de nos joueurs après avoir gagné la veille. Pour performer comme équipe, ça nous prend un engagement des 20 joueurs en uniforme. Il faut être prêt à jouer pendant 60 minutes », a argué Duhamel.

Dans la victoire du Titan (4-3-2), le Gatinois Jonathan Bourcier a fourni une passe. La recrue Aaron Brisebois a été blanchie.

Devant le filet, les Olympiques (2-6-2) ont accordé un premier départ à Tristan Bérubé cette saison. La recrue de 17 ans a repoussé 34 rondelles sur 39 tirs. Il a dû effectuer plusieurs arrêts à bout portant alors que le Titan mettait beaucoup de pression devant son filet. À l'autre bout, Reilly Pickard a affronté 28 lancers.

L'Intrépide enfin victorieux

Le cauchemar de l'Intrépide de Gatineau est enfin terminé. Les protégés de Martin Lafleur ont mis fin à leur supplice de 11 revers consécutifs en l'emportant 4-2 à St-Eustache vendredi après avoir comblé deux déficits dans la rencontre. Xavier Simoneau a pris les choses en main en inscrivant deux buts en plus de récolter une passe sur le but gagnant de Nicolas Sauvé. Étienne Couillard a ajouté le but d'assurance en bloquant un tir dangereux en fin de troisième période. Le long retour a traversé la patinoire pour faire son chemin jusque dans le filet désert. Auparavant, le gardien Jérémie Lefebvre a effectué un arrêt difficile pour permettre aux siens d'en finir avec leur léthargie. Quand l'Intrépide (1-11-0) a gagné, il a célébré comme une victoire des séries. Le soulagement était grand et cette victoire est survenue contre les Vikings (5-2-3) qui subissaient seulement un deuxième revers en temps réglementaire cette saison. Les Gatinois ont eu le dessus 42-34 au chapitre des tirs et le gardien adverse, Samuel Boileau n'aura pas volé sa deuxième étoile du match. Il a été bombardé de 20 tirs en deuxième période et 16 autres en troisième. L'Intrépide tentera maintenant d'ajouter une deuxième victoire en recevant les Forestiers d'Amos dimanche au Complexe Branchaud-Brière.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer