Quatre buts n'ont pas été suffisants

Matthew Highmore des Sea Dogs croise le fer... (Courtoisie: David Connell/Saint John Sea Dogs)

Agrandir

Matthew Highmore des Sea Dogs croise le fer avec Vincent Milot-Ouellet des Olympiques.

Courtoisie: David Connell/Saint John Sea Dogs

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La bonne nouvelle, c'est que l'attaque a finalement débloqué. Mercredi, au Harbour Station de Saint-Jean, les Olympiques de Gatineau ont marqué quatre buts.

Ils ont donc doublé leur total de buts marqués cette saison.

Le problème, c'est que l'attaque des adversaires a également fonctionné à plein régime. Les Sea Dogs ont décoché 50 lancers vers le filet de Grametbauer. Le cinquantième fut le bon, celui qui leur a permis de l'emporter 5-4 en prolongation.

«Ils ont effectué 25 de leurs 50 lancers en troisième période. Et je dirais qu'à peu près 18 de ces 25 tirs sont survenus durant leurs supériorités numériques. C'est là qu'ils ont fait des dommages», a commenté l'entraîneur-chef des Olympiques, Mario Duhamel, en quittant l'aréna.

Son équipe menait par deux buts après 40 minutes de jeu. En deux périodes, elle avait surtout réussi à éviter le banc des pénalités.

Ses joueurs ont pris deux pénalités très rapidement au début du troisième tiers. Ils ont pris deux buts en l'espace de 26 secondes par la suite.

Duhamel était donc de bonne humeur après la partie. «Nous sortons d'ici avec seulement un point, mais aussi avec la tête haute», annonce-t-il.

«Pour moi, ce fut un match où nous avons eu du plaisir à jouer. Nous avons retrouvé notre identité. Nous avons travaillé fort. Nous nous sommes battus. Nous avons bloqué des lancers. Nous avons payé le prix pour gagner la zone suivante. Moi, je vois beaucoup, mais beaucoup de positif dans notre performance.»

Ses deux meilleurs attaquants, Vitalii Abramov et Alex Dostie, ont pris les choses en main. Ils ont chacun marqué un but en plus d'obtenir deux mentions d'aide. «Ils ont été très bons. Ils ont joué comme ils sont capables de jouer. Ils ont été de bons leaders. Ils ont utilisé leur vitesse en zone neutre. Ils ont attaqué», commente Duhamel.

Les autres buts de Gatineau ont été marqués par Vincent Milot-Ouellet et par William Basque.

«Je dois lever mon chapeau à Basque. Il a terminé la soirée dans le deuxième trio. En fait, il ne m'a pas donné le choix. Il a joué dans l'identité des Olympiques.»

Mathieu Joseph a été le héros du match pour Saint-Jean. Il a réussi un tour du chapeau.

Jakub Zboril a inscrit le but vainqueur en prolongation. Auparavant, il a obtenu trois mentions d'aide. L'autre but des vainqueurs a été marqué par un défenseur, Alexandre Bernier.

Les Olympiques reprendront la route jeudi matin. Ils disputeront leur prochain match au Nouveau-Brunswick. Ils rendront visite aux Wildcats de Moncton, vendredi soir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer