Les Olympiques prêts à tourner la page

«Comme dans le cas du vieux Forum de... (Archives, LeDroit)

Agrandir

«Comme dans le cas du vieux Forum de Montréal du club de hockey Canadien, nous nous sommes rendus à l'évidence que l'avenir de notre club devait passer par un changement d'adresse et le boulevard de la Cité nous convient», a déclaré le président des Olympiques, Alain Sear.

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est officiel. À moins d'un autre rebondissement dans l'interminable dossier Guertin, les Olympiques de Hull/Gatineau auront un nouveau domicile.

N'en déplaise aux puristes, leurs sept bannières de la coupe du Président ainsi que celle de la coupe Memorial déménageront du secteur Hull pour être accrochées au plafond d'un amphithéâtre flambant neuf du secteur Gatineau.

Les élus municipaux ont finalement tranché lors d'une séance extraordinaire mardi après-midi.

D'ici trois ans, l'équipe qui a fait vibrer des générations de partisans sur la rue Carillon aura le défi de poursuivre sa tradition gagnante sur le site de la Cité, là où plusieurs autres installations sportives, récréatives et culturelles seront regroupées dans le secteur Gatineau.

Chez les Olympiques, la décision du conseil municipal a été accueillie favorablement. Le président, Alain Sear, a avoué qu'il allait être difficile de laisser le « Vieux Bob » crouler sous le pic des démolisseurs, mais qu'il fallait tourner la page d'un chapitre important de l'histoire du club.

« Comme dans le cas du vieux Forum de Montréal du club de hockey Canadien, nous nous sommes rendus à l'évidence que l'avenir de notre club devait passer par un changement d'adresse et le boulevard de la Cité nous convient », a-t-il lu à l'ouverture d'une conférence de presse à la Maison du citoyen.

Vingt-cinq ans

Alain Sear était d'autant plus fier d'assurer la pérennité de son club en Outaouais en annonçant une association de 25 ans avec le groupe Vision Multisports Outaouais (VMSO), qui gèrera le nouveau centre de 4000 sièges. Celui-ci sera situé tout près du complexe Branchaud-Brière, première réalisation du groupe VMSO.

Le président des Olympiques ne craint pas ce déménagement vers un autre secteur de la ville. « Quand notre projet de 2008 (rénovation de Guertin) a échoué, la Ville avait procédé à une étude sur la notoriété du club. Elle avait conclu que 60 % à 65 % de nos partisans provenaient du secteur Gatineau. Environ 15 % de nos partisans venaient de l'Ontario et la balance venait du Vieux-Hull et d'Aylmer. C'est sûr que nous sommes attachés à Guertin, mais si nous voulons survivre, il faut laisser le côté émotif et faire place au progrès. Il faut coopérer avec nos partenaires en place. Ils croient en ce projet sur le site de la Cité et nous sommes contents avec ça. »

En signant un bail de 25 ans avec VMSO sans possibilité de déménagement, les Olympiques ont également affiché leurs couleurs.

« Nous n'avons pas de boule de cristal. [...] C'est long, 25 ans, mais c'est l'engagement qu'on devait faire pour permettre à la municipalité d'avoir la fameuse subvention de 26,5 millions $ de Québec », a ajouté M. Sear.

Au moment où une majorité d'équipes sportives cherchent à se rapprocher du centre-ville, les Olympiques évolueront plutôt à Gatineau près des commerces à grande surfaces. Les Sénateurs d'Ottawa veulent notamment s'installer aux plaines Le Breton et les 67's d'Ottawa ont créé un environnement propice au divertissement en revitalisant le parc Lansdowne avec plusieurs restaurants/bars dans un grand parc urbain.

« Le temps nous dira si la décision de la municipalité était la bonne. Nous étions à sa merci. On cherche surtout un amphithéâtre adapté aux besoins d'aujourd'hui. Il y a plusieurs jeunes familles dans le secteur. Il faudra s'assurer que ceux qui vont rentrer au centre veulent revenir. »

En attendant de profiter d'installations à la fine pointe de la technologie, les Olympiques vont espérer que le centre Robert-Guertin vivra encore trois ans. « Dans le meilleur des mondes, nous allons finir cette saison et en disputer deux autres à Guertin. On pense que les pelles vont débarquer en novembre ou décembre 2017. On espère qu'en 24 mois, l'édifice sera livré », a conclu M. Sear.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer