Abramov en quête de nouveaux sommets

N'eût été une blessure mineure qui lui a... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

N'eût été une blessure mineure qui lui a fait rater les cinq derniers matches de la saison dernière, «Abracadabramov» serait devenu le premier joueur de 17 ans des Olympiques à amasser 100 points depuis Claude Giroux.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y a un an, Vitalii Abramov débarquait dans le vestiaire des Olympiques de Gatineau en nageant vers l'inconnu.

«J'ai hâte de recréer la chimie que j'avais... (Martin Roy, Archives LeDroit) - image 1.0

Agrandir

«J'ai hâte de recréer la chimie que j'avais avec Alex Dostie!» affirme Vitalii Abramov.

Martin Roy, Archives LeDroit

Nouvelle ligue. Nouveaux coéquipiers. Nouvelles dimensions de patinoire. Nouveau système de jeu. Il avait 17 ans, mais il voulait passer par le Canada pour faciliter son chemin vers la LNH.

Petite bombe sur patins, le Russe n'a pas raté son coup. Il a été la recrue par excellence de la LHJMQ en amassant 93 points en 63 matches. N'eût été une blessure mineure qui lui a fait rater les cinq derniers matches de la saison, «Abracadabramov» serait devenu le premier joueur de 17 ans des Olympiques à amasser 100 points depuis Claude Giroux.

Au repêchage de la LNH cet été, sa petite taille de 1,75 m (5' 9") a semblé effrayer certaines équipes. Au lieu d'être repêché en première ronde comme il le souhaitait, il a dû attendre à la troisième ronde. De retour à Gatineau depuis une dizaine de jours, Abramov a maintenant hâte de sauter sur la glace. Il avoue lui-même être en mission.

«J'ai attendu trop longtemps pour être repêché cet été. Je suis content de faire partie des Blue Jackets de Columbus par contre. Je veux leur montrer qu'ils ont fait un bon choix, mais je veux aussi montrer que j'aurais dû être considéré en première ronde.»

Fort d'une année d'expérience dans la Ligue canadienne de hockey, les attentes seront plus élevées envers Abramov à 18 ans. L'an dernier, le plateau des 100 points lui a échappé de peu. Pourra-t-il produire davantage cette saison?

«Ce n'est pas seulement une question de points. Ce que je veux, c'est d'essayer de gagner tous les matches et toutes les batailles. Si je peux marquer 100 points et aider l'équipe à gagner, tant mieux, mais avant tout, je veux donner un championnat à Gatineau.»

Seul joueur en santé à ne pas avoir disputé un match hors concours avec les Olympiques cet été, Abramov a hâte de se retrouver en situation de match. Il aura l'occasion de le faire contre les 67's d'Ottawa, les 9 et 11 septembre, avant d'aller rejoindre les Blue Jackets.

«Je m'ennuie de jouer des matches. Je suis excité pour cette saison. Je veux connaître un bon camp avec les Blue Jackets. C'est sûr que j'aimerais rester dans la LNH cette année, mais je ne sais pas ce qui m'attend. Je serai prêt en tout cas. Aussi, je voudrais participer au Championnat mondial junior. Ici, je pense que nous avons une bonne équipe. J'aime nos nouvelles acquisitions. Elles travaillent fort. Elles sont solides. Nous avons de bons gardiens, une bonne défensive et j'ai hâte de recréer la chimie que j'avais avec Alex Dostie!»

Abramov a passé énormément de temps dans les airs au cours des derniers mois. S'il voulait se reposer et profiter du bon temps en famille, ç'a été raté!

«Je suis retourné en Russie après notre élimination, puis je suis revenu pour le combiné de la LNH. Je suis retourné chez nous, puis je suis revenu pour le repêchage à Buffalo. Je suis retourné chez nous, puis je suis revenu pour le camp de développement des Blue Jackets! Je me suis promené pas mal. J'ai passé les trois dernières semaines à Columbus avant d'arriver à Gatineau. J'ai beaucoup appris. L'expérience a été formidable», a dit celui qui s'exprime maintenant avec aise en anglais.

Évidemment, les partisans des Olympiques voudront qu'Abramov atteigne la marque magique des 100 points cette saison, mais il faudra retenir qu'il ratera plusieurs matches. Même en évitant les blessures, il devra s'absenter en début de saison pendant le camp des Blue Jackets et probablement pendant le Championnat mondial junior.

Pas de capitaine à l'horizon

Encore nouveau chez les Olympiques, l'entraîneur-chef Mario Duhamel n'a pas encore établi d'échéancier pour identifier son premier capitaine.

Alexandre Carrier fera ses débuts chez les professionnels cette année et devra être remplacé. Adjoint l'an dernier, Yakov Trenin pourrait être considéré tout comme le bonhomme souriant du vestiaire, Vitalii Abramov. Alex Dostie et Nicolas Meloche, deux des piliers de l'équipe peuvent-ils faire partie des leaders de l'édition 2016-2017?

À sa quatrième année à Gatineau, le vétéran Marc-Olivier Crevier-Morin est un des joueurs les plus expérimentés des Olympiques. Il est tenu en estime dans le vestiaire. Il serait sûrement un candidat, mais Duhamel n'est pas pressé de coller des lettres à l'avant des chandails de ses joueurs.

«Je veux que les entraîneurs apprennent à connaître les joueurs avant de prendre une décision. Avec le temps, les meneurs naturels vont se manifester eux-mêmes. Ce n'est pas parce que tu as une lettre que tu commences à être un leader. C'est plutôt l'inverse qui doit se produire.»

Les Olympiques en vrac

Expulsé du match de samedi pour une mise en échec à la tête du Gatinois Yvan Mongo à Boisbriand, Zack MacEwen a reçu un match de suspension. L'attaquant format géant des Olympiques ratera ainsi le prochain match hors-concours contre les 67's d'Ottawa le 9 septembre.

***

Ailleurs dans la LHJMQ, le Gatinois Olivier Schingh-Gomez, du Phoenix de Sherbrooke, a écopé de neuf matches pour avoir quitté le banc des siens afin d'entreprendre un combat sur la glace.

***

Les joueurs de 18 et 19 ans retranchés par les équipes de la LHJMQ pouvaient être réclamés au ballottage mercredi. Les Olympiques ont déjà pigé dans ce bassin de joueurs pour colmater des brèches par le passé, mais ils ont choisi de laisser passer mercredi.

***

La saison de la LHJMQ débutera dans moins d'un mois et les Olympiques cherchent encore deux familles d'accueil pour héberger leurs joueurs. Pour de plus amples renseignements, il faut communiquer avec Jean Laframboise au bureau des Olympiques (819-777-0661 poste 223 ou par courriel).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer