Les jeunes Olympiques déçoivent encore

L'entraîneu-chef Mario Duhamel a attribué la défaite de... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

L'entraîneu-chef Mario Duhamel a attribué la défaite de mercredi à un manque d'effort et d'intensité.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les championnats de hockey ne se gagnent pas en août, mais les Olympiques de Gatineau seront heureux de passer aux choses sérieuses après une première vague de coupures jeudi matin. Pour la deuxième fois en 24 heures, ils ont été dominés par les Voltigeurs de Drummondville.

Vaincus par la marque de 6-4 mardi soir à Drummondville, les Gatinois se sont inclinés 6-1 devant leurs partisans au centre Robert-Guertin mercredi. Assurément, certaines décisions de l'état-major ont été facilitées après ces deux premières rencontres préparatoires.

«Je ne voudrais pas trop tomber dans le négatif avec ces joueurs-là, mais je dirais que certains semblent s'essouffler chaque jour. Le camp de sélection est un moment crucial dans la saison d'un joueur. Il doit s'assurer de tout donner pour aller jusqu'au bout», a analysé l'entraîneur-chef Mario Duhamel après le match à sens unique dominé 34-20 au chapitre des tirs par les visiteurs.

Duhamel est capable d'accepter le manque de cohésion entre des joueurs qui ne connaissent pas à ce stade-ci de la saison. Ce qui est troublant, c'est le manque d'effort et d'intensité qui ont été déployés en pleine période d'évaluation. Mercredi, les jeunes espoirs des Olympiques n'ont pas contrôlé la rondelle très souvent et ils ont perdu plusieurs batailles pour l'obtenir aussi.

«Ça ne fait pas partie de l'ADN que nous voulons donner à notre équipe. C'est sûr que si tu manques d'intensité, tu ne cadreras pas avec nous. Nous avons perdu plusieurs bagarres à un contre un, surtout dans les deux premières périodes. L'adversaire a été plus hargneux. Nous évaluons cela et c'est sûr que tes chances de faire l'équipe vont diminuer si tu n'es pas capable de jouer avec cette hargne.»

Oui, plusieurs vétérans seront de retour avec les Olympiques cette année. Les 10 meilleurs joueurs de l'équipe n'ont pas encore touché la glace en situation de match, mais les espoirs semblent avoir oublié qu'ils étaient en audition depuis deux parties. Le camp d'évaluation est très court cette année, mais peu de joueurs auront réussi à forcer la main de la direction dans les deux duels contre les Voltigeurs.

Le défenseur Marc-Olivier Duquette a bien évité un blanchissage aux Olympiques en marquant en troisième période dans une cause perdue, mais en deuxième période, l'espoir de 18 ans a aussi offert le troisième but des Voltigeurs sur un revirement devant son filet. Le gardien Rowan O'Brien a quant à lui connu un deuxième match difficile de suite. Il avait accordé cinq buts mardi. Il a alloué cinq autres buts sur 20 tirs mercredi. Son remplaçant, Nick Campbell a bien fait en cédant une seule fois sur 14 tirs.

Jordan Mimeault a mené l'attaque des Voltigeurs avec deux buts. Les Gatinois Philippe Pelletier-Leblanc et Nicolas Patry-Gingras ont amassé deux passes chacun alors que Vincent Chapleau a fourni un but et deux aides.

«Ils ont démontré qu'ils avaient de bons espoirs et quelques bons jeunes vétérans. Ils ont été rapides et mobiles. Ils ont bien performé. Malgré la défaite, nous avons aussi remarqué que certains de nos joueurs ont démontré une certaine constance. Ça sera bien de les voir à l'oeuvre lorsqu'ils seront mieux entourés, mais il faut bien faire les choses et ne rien brusquer en ce moment», a lancé Duhamel.

À noter que le deuxième choix des Olympiques en 2015, Anthony Gagnon, a été blessé à une épaule en première période. Il n'est pas revenu dans le match. Il sera évalué demain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer