Dumouchel veut profiter de sa deuxième chance

Jacob Dumouchel promet de « travailler fort chaque jour »... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Jacob Dumouchel promet de « travailler fort chaque jour » pour se tailler un poste chez les Olympiques de Gatineau.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Rockland) À son premier camp d'entraînement dans la LHJMQ, Jacob Dumouchel a presque réussi à se faufiler dans l'alignement des Olympiques de Gatineau.

Benoît Groulx s'était montré impressionné par ses jeunes défenseurs de 16 ans au camp d'entraînement de 2015, mais il n'avait vraiment pas de place pour deux recrues de cet âge. Il avait finalement arrêté son choix sur Simon Messier en affirmant que Dumouchel serait le premier défenseur rappelé après l'avoir cédé à l'Intrépide de Gatineau.

Or, contrairement aux dernières années, la brigade défensive des Olympiques a pu éviter les blessures et Dumouchel a passé l'année avec l'Intrépide où il a récolté 13 points en 44 parties. Choix de quatrième ronde des Olympiques en 2015, Dumouchel compte profiter de son deuxième essai pour faire partie de l'équipe junior de son patelin.

« Je vais essayer de répéter ce que j'ai fait au camp l'an dernier. Je vais travailler fort chaque jour et essayer d'afficher une constance pour démontrer que j'ai ma place cette année », a dit l'arrière-garde de 6'0'' et 179 livres.

La défensive olympienne sera à nouveau expérimentée cette saison. Alexandre Carrier est le seul à avoir gradué du hockey junior et Simon Messier a choisi de ne pas revenir au camp des Olympiques après avoir gagné sa place la saison dernière. Ces départs laissent au moins deux ouvertures derrière les vétérans Nicolas Meloche, Marc-Olivier Crevier-Morin, Guillaume McSween, Gabriel Bilodeau et Alex Breton.

Le Gatinois sait qu'il tient son sort entre ses mains. « Je vois l'ouverture, mais j'essaie de ne pas y penser parce que ça n'a pas vraiment de rapport. Je me concentre sur moi parce qu'il y a de bons joueurs ici. Je dois simplement continuer de travailler fort. »

Marc-Olivier Duquette, Joakim Paradis, Pier-Olivier Lacombe et Marc-Éric Bourque seront ses principaux rivaux pendant le camp des recrues. À sa deuxième expérience dans un camp de la LHJMQ, Jacob Dumouchel se dit encore un peu nerveux. « Il y a de la nervosité, mais j'ai surtout hâte que ça commence. Je veux vraiment faire l'équipe cette année. J'arrive au camp en confiance », a-t-il dit avant de sauter sur la glace pour le premier match remporté 9-5 par les recrues des Olympiques contre celles de l'Armada vendredi matin.

A-t-il été déçu de ne pas avoir été rappelé par les Olympiques la saison dernière ? « J'aurai aimé ça, mais je n'y pensais pas tellement. Ce sont des choses que je ne contrôle pas. »

Dumouchel est un des deux joueurs locaux au camp des recrues des Olympiques en fin de semaine. Charles-Antoine Roy, dernier joueur retranché chez l'Intrépide de Gatineau l'an dernier, a reçu une invitation. Il a passé la dernière saison au niveau midget AA. C'est un attaquant de 17 ans.

Victoire contre l'Armada

Les recrues des Olympiques ont imposé leur rythme dans le premier match du tournoi contre les recrues de l'Armada de Blainville-Boisbriand à Rockland vendredi matin. Les attaquants se sont particulièrement démarqués en comptant neuf fois dans un gain de 9-5. Jordan Chabot, un choix de huitième ronde l'été dernier, a été l'un des attaquants les plus dangereux dans ce match. Il a marqué un but en plus de fournir une passe tout en créant plusieurs occasions de marquer. Vincent Cournoyer a compté deux fois. Tristan Belliveau, Anthony Gagnon, Alex Vosniades, William Basque, Alec Malo et Eric Eischweiler ont aussi touché la cible pour les Gatinois qui ont eu le dessus 3-0 dans la période supplémentaire.

Défaite contre le Phoenix

Avec peu de repos entre leurs deux matches et en affrontant les recrues du Phoenix de Sherbrooke frais et dispos, les Olympiques ont éprouvé plus de difficultés à leur second match en après-midi. Le Phoenix est sorti vainqueur par la marque de 4-1. Deux de ses buts sont venus pendant la période de cinq minutes à trois contre trois. Natif de l'Outaouais, Charles-Antoine Roy a compté le seul but des Olympiques, qui ont été dominés 24-14 dans la colonne des tirs. Les trois gardiens des Olympiques ont vu de l'action durant la journée. Kevin Martin a alloué un but en 20 minutes. Nick Campbell en a accordé cinq en 45 minutes et William Lavallière a cédé trois fois en 25 minutes.

Un joueur de moins

Le tournoi n'était pas encore commencé que déjà le défenseur Devyn Mayea avait déclaré forfait. L'Ontarien de 17 ans a décidé de se retrancher lui-même après la journée d'entraînement de jeudi. On dit qu'il souhaite conserver son option pour le hockey collégial américain. Le circuit de la NCAA n'accepte pas les joueurs qui ont joué des parties dans la Ligue canadienne de hockey junior même en match hors-concours. Dans ce cas-ci, même dans un tournoi de recrues.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer