Repêchage LHJMQ: les Olympiques ont manoeuvré comme ils ont pu

Roelens absent, Kyle Penney a été le premier... (Rocket Lavoie, Le Quotidien)

Agrandir

Roelens absent, Kyle Penney a été le premier à enfiler un chandail des Olympiques, en cinquième ronde. On le voit ici aux côtés du DG Marcel Patenaude.

Rocket Lavoie, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La commande n'était pas évidente.

Christian Caron et son équipe de dépisteurs ont été les derniers à pouvoir repêcher un joueur à la séance de sélection de la LHJMQ samedi. Pendant que les autres formations faisaient le plein de jeunes joueurs d'avenir, les Olympiques de Gatineau ont dû attendre à la quatrième ronde, et au 65e rang, avant de finalement sélectionner Metis Roelens, un grand centre de 1,91 m (6' 3") qui a amassé six points en 33 matches avec le Blizzard du Séminaire St-François.

La formation outaouaise a réclamé 13 joueurs pendant cette séance, mais sept d'entre eux ont été sélectionnés à partir de la 10e ronde. 

La tâche de frapper des coups de circuit devient plus ardue dans ces rondes tardives, mais les Olympiques croient avoir ajouté un peu de tout pendant ce repêchage même s'ils n'ont pas repêché de gardien.

«Nous avons essayé de choisir des joueurs passionnés et des joueurs qui menaient par l'exemple. Nous avons repêché beaucoup de leaders, ce qui a été à la base des succès des Huskies de Rouyn-Noranda cette saison», a lancé Caron, après avoir repêché sept attaquants et six défenseurs.

Avec leurs cinq premiers choix pendant les rondes quatre à huit, les Olympiques se sont concentrés sur des attaquants puisqu'ils ont déjà beaucoup de profondeur en défensive.

Premier choix des Olympiques en 2016, Roelens n'était pas à Charlottetown ce week-end, mais il se rapportera au camp, selon Caron. Il s'agit d'un Belge qui a joué son hockey mineur à Québec. 

«Ses parents sont champions de basket-ball. Son père mesure 2,08 m (6' 10") et sa mère 1,85 m (6' 1"). C'est un gars qui protège très bien la rondelle et qui aime frapper. Il a un tir des ligues majeures et de bonnes mains. Il a été un compteur incroyable pendant son hockey mineur. Il a été blessé en début de saison et il a raté beaucoup de matches. Il a glissé à cause de ça.»

Roelens absent, Kyle Penney a été le premier à enfiler un chandail des Olympiques en cinquième ronde. Caron a été surpris de voir ce produit de Cole Harbour encore disponible en cinquième ronde. 

«Je peux comparer son style à celui de Cédric Paquette. C'est un gars rapide et vraiment intense qui fonce au filet. Il est bon sur les 200 pieds de la patinoire. Il fait 1,75 m (5' 9"), mais son père est à 1,88 m (6' 2"). Il devrait grandir encore.»

L'attaquant de 15 ans n'était toutefois pas certain de faire le saut dans la LHJMQ immédiatement. 

«Je vais prendre les années une à la fois. J'essaie de ne pas regarder trop loin. J'ai visité Gatineau cette année au Challenge de la Ligue midget AAA. C'est une bonne ville de hockey. J'aimerais bien apprendre à la connaître davantage.»

En sixième ronde, Caron a misé sur Alex Vosniades, le joueur le plus talentueux repêché par les Olympiques samedi à son avis. Il fait 1,83 m (6') et il serait excessivement rapide. 

«Il a de bonnes mains. Il est brillant. Il a gagné la Coupe Dodge. Il a le potentiel de percer notre top-6

Repêché en septième ronde, Vincent Cournoyer serait quant à lui le joueur le plus prêt à jouer dans la LHJMQ. Il a été capitaine de son club midget espoir. Jordan Chabot, sélectionné en huitième ronde, est décrit comme un leader extraordinaire qui a joué des minutes importantes avec les Cantonniers de Magog, finalistes de la coupe Jimmy-Ferrari.

Premier défenseur réclamé, Zachary Blier, du midget espoir de Mont-Joli, est un colosse de 1,88 m (6' 2") habile défensivement. Parmi les six défenseurs réclamés, notons que Brendan St-Louis est le fils du soigneur du Drakkar de Baie-Comeau, Brian St-Louis, anciennement des Olympiques.

Deux Gatinois changent de camp

L'ancien des Olympiques, Jonathan Bourcier, a été échangé... (Jeannot Lévesque, Archives Le Quotidien) - image 3.0

Agrandir

L'ancien des Olympiques, Jonathan Bourcier, a été échangé au Titan d'Acadie-Bathurst par les Saguenéens de Chicoutimi.

Jeannot Lévesque, Archives Le Quotidien

Marcel Patenaude a été fidèle à sa parole en n'effectuant aucun coup d'éclat à la séance de sélection de la LHJMQ ce week-end.

Le directeur général des Olympiques de Gatineau n'a échangé aucun actif afin d'obtenir un meilleur choix au repêchage. Il a plutôt transigé quelques choix tardifs afin de fournir des choix supplémentaires de 7e et 12e rondes à son équipe de recruteurs. «Je veux être patient et apprendre à connaître nos joueurs au camp d'entraînement. À part Saint-Jean, qui a obtenu les droits sur Shane Bowers, aucune équipe ne s'est vraiment améliorée pour la saison 2016-2017 pendant le repêchage», a expliqué Patenaude.

Ailleurs dans le circuit Courteau, deux joueurs de l'Outaouais ont changé d'adresse samedi. Jonathan Bourcier est passé des Saguenéens de Chicoutimi au Titan d'Acadie-Bathurst et l'Armada de Blainville-Boisbriand a envoyé Olivier Schingh-Gomez au Phoenix de Sherbrooke contre un choix de sixième ronde.

Si Schingh-Gomez s'attendait à une transaction, ce n'était sûrement pas le cas de Bourcier, qui venait de connaître sa meilleure saison en carrière dans la LHJMQ avec une récolte de 74 points en 66 matches. À 19 ans, il a été un des 25 meilleurs marqueurs de la LHJMQ. Le Titan avait besoin d'un joueur de 20 ans et il était prêt à payer un choix de deuxième ronde ainsi qu'un choix de quatrième ronde pour obtenir ses services.

En vacances, Bourcier n'a pas donné suite à notre appel. Dimanche midi, il n'avait pas donné signe de vie au Titan non plus, mais le directeur général Sylvain Couturier était fier de sa prise.

«On aime son côté compétitif. Nous avons plusieurs bons joueurs avec qui il pourra jouer dans nos deux premiers trios. Il va nous amener du punch offensif et on croit qu'il va continuer de progresser. En plus, on sait que c'est une bonne personne.»

Olivier Schingh-Gomez, lui, avait quitté l'Armada aux Fêtes l'an dernier après un début de saison difficile marquer par des blessures. Il s'était joint aux Cobras de Terrebonne pour terminer la saison.

«Je suis content de ce changement d'air. Je n'ai rien contre le junior AAA, mais le junior majeur, c'est une ligue élite et j'avais le goût d'y revenir. Je pensais aller à Sherbrooke aux Fêtes. Ils ont besoin de défenseurs», a indiqué le colosse de 19 ans.

Les joueurs sélectionnés par les Olympiques

65e choix (4e ronde): Metis Roelens, attaquant (SSF AAA), 6'3", 181 livres

83e choix (5e ronde): Kyle Penney, attaquant (Cole Harbour AAA), 5'9", 141 livres

107e choix (6e ronde): Alex Vosniades, attaquant (Sélect du Nord espoir), 5'10", 147 livres

117e choix (7e ronde): Vincent Cournoyer, attaquant (Lac St-Louis espoir), 5'11'', 171 livres

132e choix (8e ronde): Jordan Chabot, attaquant (Magog AAA), 5'9", 158 livres

161e choix (9e ronde): Zachary Blier, défenseur (Mont-Joli espoir), 6'2", 181 livres

179e choix (10e ronde): John Murray, défenseur (école secondaire américaine), 5'11", 170 livres

197e choix (11e ronde): Lucas Reeves, attaquant (Lac St-Louis espoir), 5'7'', 165 livres

203e choix (12e ronde): Brendan St-Louis, défenseur (Jonquière AAA), 5'9'', 171 livres

211e choix: Simon Martineau, défenseur (Lac St-Louis espoir), 5'11", 140 livres

215e choix: Jonathan Lortie, défenseur (SSF AAA), 5'7", 142 livres

233e choix (13e ronde): Maxime Grandmaison, attaquant (Moncton AAA), 5'11", 163 livres

251e choix (14e ronde): Eric Jeremiah, défenseur (prep school américaine), 5'7", 175 livres

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer