Meloche prêt à remplacer Carrier

Nicolas Meloche se dit prêt à prendre la... (Archives Le Droit)

Agrandir

Nicolas Meloche se dit prêt à prendre la relève d'Alexandre Carrier.

Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Peu importe l'homme de hockey qui sera aux commandes des Olympiques la saison prochaine, il pourra dormir sur ses deux oreilles.

D'abord, l'équipe qui a accordé le moins de buts dans la LHJMQ en 2015-16 s'attend au retour de ses gardiens Mathieu Bellemare et Mark Grametbauer. Si l'un des deux devait être échangé, l'autre pourra garder les buts pendant 40 à 50 matches. Aucun problème de ce côté.

Ensuite, sept des huit membres de la brigade défensive actuelle seront de retour. Il va manquer un gros morceau puisque le capitaine Alexandre Carrier fera ses débuts dans les rangs professionnels, mais Nicolas Meloche estime qu'il devra être prêt à prendre la relève en chaussant les patins de Carrier.

«J'étais le défenseur numéro un à Baie-Comeau. Mon rôle a été différent à Gatineau. Carrier est un excellent défenseur. J'étais plus un deuxième ici. Son départ laisse un grand vide. Ça sera à moi de montrer que je peux jouer comme lui la saison prochaine.»

Les Olympiques ont payé un prix faramineux pour mettre la main sur Meloche, le joueur le plus convoité de la dernière période des transactions. De son propre aveu, le défenseur de 18 ans avoue qu'il n'a pas été entièrement satisfait de son jeu après son arrivée du Drakkar.

«J'évoluais en avantage numérique au début, puis moins par la suite. J'étais dans une léthargie offensive, mais j'ai contribué autrement. Je me suis appliqué sur mon jeu défensif. L'année prochaine, je devrai faire preuve de plus de constance dans mon jeu», signale l'athlète de 6'3''.

À Gatineau, il a récolté 17 points en 28 matches en saison régulière et trois autres points en neuf matches des séries. Son différentiel de +8 en séries a été le meilleur du club. L'espoir de l'Avalanche du Colorado aurait aimé atteindre au moins le carré d'as avec les Olympiques, mais il se console à l'idée qu'il lui reste une autre année prometteuse devant lui.

«Nous serons bons l'an prochain. Notre jeune équipe aura une année d'expérience de plus. Notre unité défensive sera sensiblement la même. Il faut éviter de répéter le scénario de cet année. Au camp, il faudra arriver avec l'attitude que nous voulons la coupe!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer