Cohabitation indésirable devant le filet des Olympiques

Les gardiens Mark Grametbauer et Mathieu Bellemare ont signifié... (Archives LeDroit)

Agrandir

Les gardiens Mark Grametbauer et Mathieu Bellemare ont signifié qu'une cohabitation devant le filet de Gatineau n'est pas souhaitable.

Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La position névralgique de gardien de but a souvent été une source de préoccupation chez les Olympiques de Gatineau au fil des ans.

Rares sont les gardiens qui ont été repêchés par l'organisation pour ensuite mériter le poste de gardien titulaire. Ironiquement, les Olympiques vivent une problématique contraire maintenant.

Acquis par voie de transactions durant la saison, Mark Grametbauer et Mathieu Bellemare ont tous les deux démontré qu'ils avaient l'étoffe pour devenir des gardiens numéro un dans la LHJMQ. Les deux n'ont que 17 ans. L'entraîneur-chef Benoît Groulx a d'ailleurs été fort élogieux envers ses deux hommes masqués dans son bilan de fin de saison mercredi.

«Mathieu Bellemare a été notre meilleur joueur défensif de l'année. Meilleur qu'Alexandre Carrier. Vous savez déjà ce que je pense de lui. C'est tout à l'honneur de Mathieu. Il n'y a pas de raison qu'il ne soit pas le meilleur gardien de la ligue pendant trois autres saisons.»

L'entraîneur a été tout aussi impressionné par la tenue de Grametbauer après son acquisition en janvier. «Il pourrait être le numéro un de n'importe laquelle des cinq meilleures équipes de la ligue l'année prochaine. C'est pour ça qu'il fallait faire le sacrifice d'échanger Alexandre Alain. La valeur d'Alain va augmenter encore, mais celle de Grametbauer sera encore plus haute.»

L'avenir entre les poteaux semble assuré sauf que les deux voudront obtenir des responsabilités accrues la saison prochaine. Pour l'instant, Benoît Groulx croit qu'il pourra miser sur le meilleur duo de gardiens du circuit Courteau l'année prochaine. Bien sûr, il pourrait se laisser tenter d'échanger un des deux gardiens afin de solidifier son équipe à d'autres positions. Il n'est toutefois pas rendu là dans sa réflexion.

Quant aux principaux intéressés, Bellemare et Grametbauer, ils ont avoué que leur cohabitation à Gatineau n'était pas souhaitable.

«C'est difficile d'avoir deux gardiens du même âge dans la même équipe. Tout le monde pense que l'un de nous sera échangé. Si nous restons tous les deux, l'équipe va en bénéficier, mais cette situation n'est pas idéale pour Mathieu ou moi», a signalé Grametbauer en vidant son casier mercredi.

Le gardien natif d'Halifax n'est pas dupe. Benoît Groulx a beau vanter ses mérites, il sait qu'il est techniquement le #2 dans la tête du coach parce que Bellemare a amorcé neuf des 10 matches des séries éliminatoires. Pourrait-il exiger une transaction?

«Ce n'est pas mon genre. Je serais heureux de rester ici, mais mon objectif, c'est d'être un gardien numéro un, peu importe où je serai. Je retourne à la maison avec l'idée de revenir à Gatineau, mais au hockey, ça change vite. Je m'ajusterai à un échange s'il y en a un.»

Comme son coéquipier, Bellemare n'est pas à l'aise avec la situation actuelle. «Je ne pose pas de question. Je fais mes affaires. Avec les saisons que nous avons connues, je pense que nous avons démontré que nous étions prêts à être des gardiens numéro un. Nous aimerions avoir notre chance. Au moins, on s'entend bien. Si Mark reste, nous jouerons moins tous les deux. J'espère revenir à Gatineau.»

Repêchage de la LNH

Les deux gardiens se tiennent en haute estime. Quand on interroge Grametbauer sur son exclusion dans la dernière liste des espoirs du Centre de recrutement de la LNH, le Néo-Écossais signale qu'il n'est pas le seul bon gardien à avoir été oublié. «Mathieu aurait dû faire partie de cette liste, mais c'en est une parmi tant d'autres et ce n'est pas celle du vrai repêchage.»

Bellemare, lui, ne s'en fait pas avec cette omission. «J'ai trois autres années pour faire mes preuves. De toute façon, je ne m'attendais pas à me retrouver sur cette liste», a confié le petit gardien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer