Gatineau perce la muraille Kiselev

Alex Dostie (13) et ses coéquipiers des Olympiques... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Alex Dostie (13) et ses coéquipiers des Olympiques ont ébranlé les Remparts dès les premiers instants de la rencontre.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les canons offensifs des Olympiques de Gatineau ont finalement trouvé la faille d'Evgeny Kiselev et la troupe de Benoît Groulx a infligé une correction de 9-3 aux Remparts, devant l'une des plus maigres foules de la saison au Centre Vidéotron - 10105 amateurs annoncés - mardi, pour prendre les devants 3-0 dans leur série huitième de finale. Les hommes de Philippe Boucher feront face à l'élimination mercredi.

Ce n'était qu'une question de temps avant que la frêle muraille érigée par les Remparts, muraille reposant en grande partie sur le gardien de but Evgeny Kiselev, finisse par craquer sous les assauts répétés des Olympiques de Gatineau, ce qu'elle a fait dès le début de cette troisième rencontre.

Les Olympiques ont connu un départ canon, semant rapidement la confusion au sein de la défensive des Remparts. Après 4:59, la troupe de Benoît Groulx menait déjà 3-0 (sur cinq lancers), grâce à des filets de Vitalii Abramov, Alex Dostie et Gabryel Paquin-Boudreau, alors que le gardien des Remparts a été laissé à lui-même. L'entrée en matière allait donner le ton au match.

«Ce soir, on a eu l'occasion d'être opportunistes dès le départ. On a eu un très bon début de match. C'est le début qu'on recherchait. Ça nous a donné du momentum», a convenu l'entraîneur-chef des Olympiques, Benoît Groulx.

Une bagarre de Yanick Turcotte, qui a laissé tomber les gants devant Dylan Callaghan, a toutefois semblé réveiller les locaux, qui ont immédiatement répondu avec un but. Bien posté dans le haut de l'enclave, la recrue Louis-Filip Côté a déjoué Mathieu Bellemare du côté éloigné grâce à un tir précis des poignets, pour réduire la marque 3-1.

Avant la fin de la première, les Olympiques se sont toutefois remis en marche, enfilant deux autres buts - les deuxièmes du match d'Abramov et Paquin-Boudreau -, pour sortir du premier engagement avec une avance de 5-1.

Cherchant à secouer sa troupe, Philippe Boucher a confié le filet à la recrue de 16 ans Samuel Cardinal en début de deuxième. La méthode aura fonctionné le temps qu'Olivier Garneau (1er), d'un beau lancer de l'enclave, ne trompe Bellemare et réduise la marque 5-2.

Les visiteurs n'allaient toutefois pas en rester là. Austin Eastman, Guillaume McSween et Yan-Pavel Laplante ont tour à tour battu Cardinal (sur seulement sept lancers), augmentant la priorité des leurs à 8-2, ce qui allait ramener Kiselev devant la cage des Remparts.

«J'ai beaucoup de misère à m'expliquer ce qui s'est passé. Autant notre gardien de but avait été solide - je ne veux surtout pas le blâmer -, mais on aurait eu besoin de lui en première, parce qu'on était vraiment pas là devant lui. Après ça, en deuxième, on a mieux jouer, mais avec notre jeune devant le filet, ç'a été un petit peu plus difficile», a admis Philippe Boucher, qui a donné le crédit de la victoire à Gatineau, une «belle machine de hockey».

Avant la fin de la deuxième, la recrue des Remparts Derek Gentile réduisait l'écart à 8-3, grâce à un tir qui a échappé à la vigilance de Bellemare sur son côté rapproché. En troisième, Paquin-Boudreau a complété la marque - et son tour du chapeau -avec tir de la pointe, qui s'est logé derrière Kiselev.

Les Gatinois ont su être opportunistes

Les gardiens des Remparts ont goûté à la... (Le Soleil, Yan Doublet) - image 3.0

Agrandir

Les gardiens des Remparts ont goûté à la médecine des Olympiques, mardi soir, à Québec.

Le Soleil, Yan Doublet

L'opportunisme. C'est ce qui manquait aux Olympiques dans les deux matches remportés à Gatineau. C'est ce qu'ils ont trouvé dès les premiers instants de la troisième rencontre de leur série contre les Remparts, mardi soir, au Centre Vidéotron.

Le début de match a particulièrement ravi l'entraîneur-chef des gagnants, Benoît Groulx. «On n'était pas sur les talons. On était vraiment sur le bout des orteils. On était prêts pour ce départ-là. [...] En deuxième, avec l'écart de pointage, je pense qu'on a manqué de sérieux dans notre jeu. En troisième période, on a fait les choses proprement. Je suis très content», a indiqué le coach, dont l'équipe menait 3-0 après 5 minutes et 5-1 après 20.

Groulx s'est par ailleurs fait laconique sur la rude présence de Yanick Turcotte avec une trentaine de secondes à faire au match. À sa manière habituelle, l'homme fort des Remparts a brassé la cage d'une couple d'adversaires derrière le filet adverse. «Aucune interprétation à faire de ça», a lancé l'entraîneur des visiteurs.

Il ne s'agissait pas de préparer le match du lendemain, a assuré son vis-à-vis Philippe Boucher. «On jouait à quatre trios et c'était à son tour», a expliqué l'entraîneur-chef des Diables rouges.

Avec trois filets, Gabryel Paquin-Boudreau a été le meilleur des vainqueurs dans cette pétarade. L'attaquant de 20 ans estime que la bonne vieille recette du trafic devant le filet, déjà utilisée dans les deux premiers duels, a finalement porté ses fruits.

«On a continué à utiliser la même stratégie», a analysé Paquin-Boudreau, qui a récolté quatre points. «C'est là-dessus qu'on a mis l'emphase. On a rendu la vie du gardien difficile. On va essayer de continuer dans cette lignée-là.» 

Quant à son tour du chapeau, la première étoile de la rencontre ne semblait pas trop en faire de cas. «À minuit ce soir, c'est fini, et on se concentre sur demain.»

Groulx s'attend à affronter une formation qui jouera avec l'énergie du désespoir, mercredi soir. «Ils ne voudront pas partir en vacances demain. [...] Notre but, c'est de jouer de la bonne façon, et on verra comment ça va aller», a dit celui qui considère comme un «luxe intéressant» la possibilité de terminer sa série de première ronde en quatre matches et d'ainsi profiter d'un peu de repos.

- Jean Nicolas Patoine, Le Soleil

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer