L'Océanic ramène les Olympiques sur terre

Pour une rare fois cette saison, les Olympiques de Gatineau ont accordé plus de... (Etienne Ranger, archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour une rare fois cette saison, les Olympiques de Gatineau ont accordé plus de 40 lancers à leurs adversaires dans une partie.

Pour la première fois du mois de mars, ils se sont inclinés samedi à Rimouski. Malgré la domination de l'Océanic, les Gatinois s'accrochaient à une avance de 2-1 après deux périodes de jeu. Les locaux ont toutefois été les seuls à marquer dans le troisième vingt pour filer avec une victoire de 3-2.

Andrew Picco a égalé la marque à la 49e minute de jeu et Antoine Dufort-Plante a inscrit le but de la victoire sur une échappée avec une minute et 25 secondes à faire au match. Deven St-Hilaire avait marqué le premier but contre Mathieu Bellemare, qui a fait face à 41 tirs dans une rare défaite.

L'entraîneur-chef, Benoît Groulx, était déçu de la sortie de son équipe, mais il a rendu hommage à ses adversaires à son retour à Gatineau dimanche.

«Je pense que c'est la troisième fois cette année que nous donnons plus de 40 lancers. Nous avons joué une bonne première période, mais pour moi, Rimouski a joué un très fort match. N'ayant pas joué depuis mercredi, ils avaient eu le temps de se préparer. Ils étaient prêts. Si nous avions soutiré un point dans ce match, ça aurait été un vol.»

Groulx a aussi lancé une flèche à ses leaders. «Nos meilleurs joueurs ont été nos moins bons joueurs dans ce match, sans l'ombre d'un doute. Ce n'est pas arrivé souvent cette année. Le match était très important pour Rimouski qui veut obtenir l'avantage de la glace au premier tour des séries. Ils étaient sur une mauvaise séquence. Ils ont neutralisé nos meilleurs joueurs.»

Gabryel Boudreau a inscrit son sixième but à ses trois derniers matches et Alex Dostie est devenu le cinquième joueur des Olympiques à atteindre le plateau des 25 buts dans la défaite. Guillaume McSween a récolté une passe contre son ancienne équipe. Les Gatinois ont testé Louis-Philip Guindon à 26 reprises.

Déjà privés de Nicolas Meloche et Vitalii Abramov, les Olympiques ont disputé le match sans Alexandre Alain, suspendu un match pour un double-échec qu'il a servi au visage de Derek Gentile contre les Remparts vendredi. Frappé sournoisement à son tour en fin de match, Alain n'aurait pas pu jouer à Rimouski de toute façon. «Il a encore mal au cou, mais je crois que ses maux de tête s'en vont tranquillement», a expliqué Benoît Groulx dimanche après-midi.

Son assaillant, Yanick Turcotte, a été suspendu deux matches par la LHJMQ.

Tyanulin explose contre les Frontenacs

Artur Tyanulin a récolté son premier tour du chapeau et signé son premier match de quatre points dans la Ligue de l'Ontario pour conduire les 67's d'Ottawa à un gain de 5-4 à Kingston samedi. 

Le Russe de 18 ans a même inscrit le but gagnant en prolongation contre le club de première position de la conférence de l'Est.

Dante Salituro a marqué les deux autres buts des 67's (33-29-3) dans cette troisième victoire consécutive sur la route des hommes de Jeff Brown. 

Choix de première ronde des Islanders de New York, Michael Dal Colle a dirigé l'attaque des Frontenacs (44-16-5) avec un but et deux passes. 

Devant le filet, Leo Lazarev a repoussé 35 tirs pour aider les 67's à arracher la victoire en prolongation. 

Lucas Peressini n'a réalisé que 16 arrêts dans le camp opposé. 

Les 67's retrouveront la Place TD mercredi alors qu'ils accueilleront les Colts de Barrie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer