Les Olympiques torpillent les Remparts

Gabryel Boudreau a marqué le but de la... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Gabryel Boudreau a marqué le but de la victoire à Québec, vendredi soir.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Devant la perspective de plus en plus probable d'un affrontement contre les Remparts au premier tour des séries éliminatoires de la LHJMQ, les Olympiques de Gatineau ont passé un message à Québec vendredi soir.

Sans Vitalii Abramov et Nicolas Meloche, la troupe de Benoît Groulx a disposé de l'équipe locale par la marque de 6-2 tout en s'imposant 40-18 au chapitre des tirs au but. Les Gatinois ont ainsi remporté la série saisonnière 3-1 contre les Remparts. Ils ont surtout gagné un troisième match de suite contre les Diables rouges depuis la date limite des transactions.

Yan-Pavel Laplante, Samuel Tremblay et Gabryel Boudreau, trois attaquants de 20 ans, ont inscrit les trois premiers buts des Gatinois. Yakov Trenin a compté sur un tir de pénalité. Alex Dostie et Gabriel Bilodeau ont aussi déjoué le gardien Evgeny Kiselev. Tremblay, Boudreau et Dostie ont également fourni une passe chacun dans la 45e victoire de la saison des Olympiques (45-17-2). Deux anciens Huskies de Rouyn-Noranda, Louis-Filip Côté et Alexandre Sills, ont assuré la réplique des Remparts (28-30-7) contre Mark Grametbauer. Québec a ainsi essuyé une sixième défaite consécutive pendant que Gatineau goûtait à la victoire dans un quatrième match de suite.

«Nos joueurs de 20 ans ont compté des buts importants: les trois premiers. Nous avons contrôlé le jeu et créé de bonnes chances de marquer. Notre désavantage numérique a encore été solide. J'aimerais voir plus de constance dans certains aspects du jeu cependant», a expliqué Benoît Groulx.

La fin du match a toutefois été la scène d'un geste dangereux quand le dur à cuire Yanick Turcotte a été écopé d'une pénalité majeure pour son assaut contre Alexandre Alain, qui ratera le prochain match à Rimouski samedi.

«C'est un geste déplorable. J'ai été sur le comité de sécurité du hockey de la ligue justement pour éliminer les gestes gratuits, délibérés et dangereux comme celui-là. Alexandre avait la tête basse. Il était en position vulnérable et ne le voyait pas venir. Turcotte a pris son élan en sachant très bien ce qu'il voulait faire. Ces gestes n'ont pas leur place et méritent d'être sanctionnés.»

En revanche, Turcotte aurait pu vouloir venger un double-échec au visage servi par Alexandre Alain en première période. «Je ne pense pas que ça mérite une suspension, mais Alexandre ne jouera pas demain de toute façon. Je ne suis pas médecin, mais il semble trop sonné pour ça.»

Alexandre Alain sera remplacé par Alexandre Landreville à Rimouski samedi. Il a servi son match de suspension vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer