Les Olympiques privés de leur homme de fer

Alexandre Landreville devra regarder le prochain match des... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Alexandre Landreville devra regarder le prochain match des siens des gradins après avoir reçu une suspension à la suite de son combat de samedi dernier.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les esprits se sont échauffés au centre Robert-Guertin dans la dernière victoire de 4-1 des Olympiques de Gatineau sur les Tigres de Victoriaville samedi.

Quatre batailles ont éclaté en troisième période, dont trois sur la même séquence. Trois suspensions automatiques ont été décernées à la suite du match où les arbitres ont distribué 88 minutes de punition sans compter les inconduites de 10 minutes. Les Tigres ont écopé de deux de ces suspensions. L'ancien choix de première ronde des Olympiques, Pascal Laberge, ratera le prochain match des siens après avoir enlevé le casque de Samuel Tremblay pendant leur combat.

Joey Sansoni regardera aussi le prochain match des Tigres à partir des gradins pour avoir amorcé un combat avec Alexandre Landreville alors que d'autres batailles étaient en cours. Landreville a reçu la même sanction, ce qui fait que les Olympiques seront privés des services de leur homme de fer dans leur prochain match à Québec vendredi.

Le Gatinois de 18 ans était le seul joueur des Olympiques à avoir pris part aux 64 premiers matches de la formation outaouaise cette saison. Même s'il occupe un rôle ingrat au centre du quatrième trio, l'entraîneur-chef Benoît Groulx souligne que la perte de Landreville se fera sentir.

« Alexandre connaît toute une saison pour nous. Au début de l'année, nous lui avions parlé du rôle important que nous voulions lui donner. Pour moi, Alexandre est un centre plus qu'un ailier et je voulais qu'il soit le centre de notre quatrième trio. Ce n'est pas un rôle évident, car il est souvent appelé à jouer avec des recrues, des joueurs rappelés ou des défenseurs qui dépanne en attaque. Par contre, il est un élément essentiel de notre désavantage numérique et il joue des minutes importantes sur cette unité spéciale qui est classée première dans la ligue. »

Benoît Groulx est plus que satisfait de la réponse de l'ancien de l'Intrépide de Gatineau, qui a récolté 12 points en 64 matches cette saison.

« Sans dire qu'il est responsable de tous nos succès en désavantage numérique, il reste qu'il est sur la glace aux deux tours et qu'il fait preuve de constance grâce à son éthique de travail. Il joue même à trois contre cinq. Il m'a démontré qu'il accepte son rôle et qu'il l'occupe avec fierté. »

Les Olympiques espèrent maintenant que Dylan Callaghan pourra combler l'absence de Landreville dans le prochain match à Québec. À part Austin Eastman, tout le monde devrait être de retour à l'entraînement mardi chez les Gatinois.

« Il n'y a pas de progression à noter chez Austin Eastman. Callaghan va patiner à notre retour à l'entraînement. Les joueurs ont eu congé dimanche et lundi. Nous avons donné quelques jours de repos supplémentaires à Nicolas Meloche en fin de semaine. Il devrait être de retour vendredi. Gabryel Boudreau et Alex Dostie étaient à 100 % et c'est la raison pour laquelle ils ont joué samedi. »

Boudreau a d'ailleurs souligné son retour dans l'alignement en marquant quatre buts.

« Il y a des matches comme ça. Gabryel est un tireur. Il a pu tirer en se trouvant à la bonne place au bon moment. [...] Pour le reste, le match a été robuste, mais j'ai déjà vu pire », a expliqué Groulx.

Deuxième étoile pour Carrier

Premier choix des Olympiques de Gatineau en 2012, Alexandre Carrier dispute déjà les derniers matches de sa carrière junior avec l'équipe outaouaise.

Le défenseur de 19 ans fait son possible pour terminer cette carrière en beauté. Lundi, la LHJMQ lui a décerné la deuxième étoile de la dernière semaine. En trois matches, le capitaine des Olympiques a marqué trois buts, récolté six passes et totalisé neuf points pour aider les Olympiques à signer trois victoires de suite.

L'espoir des Predators de Nashville a récolté 45 points en 54 matches cette saison. C'est bon pour le cinquième rang parmi les défenseurs de la LHJMQ. En carrière, il a récolté 135 points pour pointer au sixième rang des défenseurs de l'histoire des Olympiques, à quatre points d'Alain Vigneault (139).

Timo Meier, des Huskies de Rouyn-Noranda, a hérité de la première étoile de la semaine avec 11 points en quatre parties. Le défenseur Thomas Chabot, des Sea Dogs de Saint-Jean, a reçu la troisième étoile. L'espoir des Sénateurs d'Ottawa a marqué un but et totalisé sept points en quatre matches.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer