La soirée Gabryel Paquin-Boudreau

Gabryel Paquin-Boudreau... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Gabryel Paquin-Boudreau

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les Olympiques de Gatineau ont fait l'acquisition de Gabryel Paquin-Boudreau dans une transaction parce qu'un attaquant capable de mettre la rondelle dans le filet, ça peut toujours servir.

Parfois, ça peut même beaucoup servir.

L'ailier gauche de 21 ans a connu son meilleur match au Centre Robert-Guertin, samedi. Dans une victoire de 4-1 contre les Tigres de Victoriaville, il a marqué tous les buts de son équipe.

Paquin-Boudreau n'a pas lésiné. Il a donné le ton au match en inscrivant ses deux premiers buts à 26 secondes d'intervalle, en première période.

Son troisième but du match a eu une importance triple.

En plus de lui permettre de compléter son deuxième tour du chapeau en carrière, ce but lui a permis d'atteindre le plateau des 30 buts pour la toute première fois dans la LHJMQ.

Puisque le but a été inscrit alors qu'il restait un peu moins de cinq minutes à écouler à la deuxième période, il a mis le match hors de portée des Tigres.

Les deux équipes se sont échangé un but dans la troisième période.

Le toujours dangereux Mathieu Ayotte a inscrit celui des Tigres. À défaut de réussir un jeu blanc, Mark Grametbauer a signé sa 11e victoire devant le filet des Olympiques. Il a alloué deux buts ou moins dans huit de ses 10 dernières sorties.

Sinon, la troisième période a été disputée sous le signe de la robustesse. De nombreuses pénalités mineures ont été décernées. Quelques combats ont éclaté.

Pascal Laberge, l'ancien des Olympiques, a mérité une pénalité d'extrême inconduite. Il a été puni en vertu du règlement selon lequel un joueur ne peut enlever son casque ou essayer d'enlever le casque d'un adversaire durant un combat.

D'autres joueurs ont été chassés. Des sanctions supplémentaires pourraient être imposées par les responsables du comité de discipline de la LHJMQ dans les prochains jours.

Les Olympiques disposent par ailleurs de quelques jours pour se remettre de leurs émotions. Ils disputeront leurs deux prochains matches sur la route, vendredi et samedi prochains, à Québec ainsi qu'à Rimouski.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer