Avalanche de buts à Chicoutimi

Abramov et Trenine ont complété le match de... (Rocket Lavoie, Le Quotidien)

Agrandir

Abramov et Trenine ont complété le match de jeudi avec un but et quatre points chacun.

Rocket Lavoie, Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le passage dans le nord-est du Québec aura été fructueux pour les Olympiques de Gatineau. Pour un deuxième soir de suite, les équipiers de Benoît Groulx ont signé un gain convaincant.

Après avoir écrasé le Drakkar de Baie-Comeau 7-2 mercredi, les Gatinois ont récidivé en renversant les Saguenéens 8-2 à Chicoutimi jeudi soir. 

La victoire n'a jamais été mise en doute. En moins de huit minutes, les Olympiques avaient compté trois fois sur leurs cinq premiers tirs. C'était 3-0 quand Xavier Potvin a remplacé Julio Billia.

Plusieurs joueurs ont engraissé leurs fiches offensives dans la victoire facile où les visiteurs ont eu le meilleur 34-14 au chapitre des tirs. Tristen Élie a notamment profité de sa présence aux côtés des Russes Vitalii Abramov et Yakov Trenine pour inscrire cinq points. Le Franco-Ontarien a marqué deux des huit buts des Olympiques (43-17-3). Abramov et Trenine ont complété le match avec un but et quatre points chacun.

La recrue Vincent Milot-Ouellet a imité Élie en marquant deux fois. Il a ajouté une passe. Le capitaine Alexandre Carrier a quant à lui marqué son troisième but du voyage en plus de fournir quatre passes. Samuel Tremblay a été l'autre buteur du camp vainqueur.

Frédéric Allard et Nicolas Roy ont assuré la timide réplique des Saguenéens (28-24-9) contre le gardien Mark Grametbauer. Dans la défaite, le Gatinois Marc-André Gauvreau a récolté une passe tout comme l'ancien des Olympiques, Élie Bérubé.

Est-ce que Benoît Groulx a trouvé les membres de son premier trio dans ce voyage? Tristen Élie a tiré profit de l'absence d'Alex Dostie et Gabryel Boudreau pour inscrire sept points en deux rencontres.

«Ils ont très bien fait aujourd'hui. Nous ne sommes pas rendus à établir des trios fixes. Nous allons prendre les matches un à la fois sans regarder plus loin. Il faut se réjouir de ce voyage. Nous avons amélioré notre contrôle de la rondelle et ça nous a permis de marquer six buts en avantage numérique», a indiqué Benoît Groulx.

La victoire des Olympiques était leur 43e de la saison, le cinquième plus haut total de l'histoire de 43 ans de la franchise. Les trois autres fois où ils ont remporté 43 matches dans une saison, ils ont gagné la coupe en 1988 et 2008. Ils avaient aussi été finalistes en 2011.

Les 67's empilent les défaites

Les 67's d'Ottawa ont le meilleur 37-28 au chapitre des lancers, mais Liam Herbst s'est fait déjouer six fois alors que son adversaire a réalisé 35 arrêts pour mener les Colts de Barrie à un gain de 6-2 jeudi soir.

Les deux buts de Travis Barron avaient permis aux 67's de retraiter au vestiaire avec une égalité de 2-2 après 40 minutes, mais les Colts ont explosé avec quatre buts sans riposte dans le dernier tiers pour infliger une troisième défaite consécutive aux Ottaviens. Pour les 67's (30-29-3), il s'agit d'un septième revers à leurs huit derniers matches.

Anthony Stefano et Michael Webster ont dirigé l'attaque des Colts (36-20-2) avec deux buts chacun. Kevin Labanc, meilleur compteur de la Ligue de l'Ontario avec 116 points, a récolté quatre mentions d'aide.

Malgré la défaite, les 67's n'ont besoin que d'un seul point à leurs sept derniers matches de la saison pour s'assurer d'une place dans les séries éliminatoires. Ils auront l'occasion de le faire vendredi à Guelph contre la pire équipe de la ligue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer