Les Olympiques sur la route sans Dostie, Boudreau et Meloche

Alex Dostie est le joueur par excellence du... (Archives, Agence France-Presse)

Agrandir

Alex Dostie est le joueur par excellence du mois de février dans la LHJMQ.

Archives, Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À trois semaines des séries éliminatoires dans la LHJMQ, le sort des Olympiques de Gatineau est déjà réglé.

À moins d'une surprise, ils vont compléter la saison régulière au troisième rang de leur division et au cinquième rang du classement général. Or, les Gatinois sentent qu'ils n'ont rien à envier aux clubs de tête. Ils veulent surtout avoir une équipe en santé pour amorcer la partie la plus importante d'une saison de hockey.

Pour s'y faire, Benoît Groulx veut mieux prévenir que guérir. Comme certains joueurs traînent des blessures mineures depuis des semaines, il a décidé de laisser trois de ses piliers à Gatineau quand l'équipe a pris la direction de Baie-Comeau mardi matin. Alex Dostie, Gabryel Boudreau et Nicolas Meloche n'affronteront pas le Drakkar mercredi soir ni les Saguenéens de Chicoutimi jeudi.

«C'est mineur. Si nous étions en séries éliminatoires, ils joueraient tous. Nous venons de jouer neuf matches en 19 jours et certains joueurs ont besoin d'un peu de temps pour soigner leurs bobos. Après la prochaine fin de semaine, nous aurons trois semaines pour jouer quatre matches avant le début des séries. Nous avons jugé que c'était une bonne fenêtre pour leur accorder un repos», a signalé Benoît Groulx.

Avec sept matches à jouer en saison régulière, les Olympiques accusent six points de retard sur les Foreurs de Val-d'Or en quatrième place. Ils devancent les Wildcats de Moncton par neuf points en sixième place. Même si les Gatinois veulent gagner le plus de matches possible, ils savent qu'ils sont coincés dans un no man's land.

«Nous avons tenu une réunion avec nos joueurs il y a trois semaines pour leur parler de nos objectifs. Les chances étaient déjà minces que notre position au classement change. Si nous étions impliqués dans une course au championnat, nos meilleurs éléments joueraient.»

Les Olympiques montreront donc un visage différent dans leur prochain voyage. Alex Dostie venait tout juste d'hériter du titre du joueur du mois de février dans la LHJMQ. L'attaquant de 18 ans a inscrit neuf buts et totalisé 18 points en 10 parties tout en maintenant un différentiel de +14. Il avait obtenu pareil honneur en septembre avant d'être blessé à une épaule.

«Il est rendu à 69 points en 49 matches. S'il n'avait pas raté une douzaine de matches, il serait parmi les cinq ou six meilleurs compteurs de la ligue. Il livre la marchandise comme on s'y attendait», a indiqué Benoît Groulx.

Au moins, l'équipe pourra récupérer Yan-Pavel Laplante mercredi. L'attaquant de 20 ans a raté les deux derniers matches en raison d'une légère commotion cérébrale. Dylan Callaghan et Austin Eastman souffrent de la même blessure. Ils ne sont pas du voyage.

«Nous aurons un alignement de 19 joueurs. Callaghan a patiné cette semaine et il ne se sentait pas bien. Le cas d'Eastman me semble plus sérieux. Il n'est pas près d'un retour au jeu. Nous comptons donner plus de responsabilités à Yakov Trenine et Laplante qui viennent de rater quelques matches.»

Benoît Groulx se méfiait aussi du Drakkar, qui a repris du poil de la bête depuis que Steve Ahern a pris les rênes de l'équipe à la place de Marco Pietroniro. Baie-Comeau a amassé cinq points à ses quatre derniers matches en plus de vendre chèrement sa peau contre les Cataractes de Shawinigan dimanche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer