Les Olympiques ont bonne mine à Val-d'Or

Vitalii Abramov a récolté deux buts et deux... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Vitalii Abramov a récolté deux buts et deux passes dans la victoire de vendredi soir.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir et les Olympiques de Gatineau ne veulent pas lâcher le morceau.

Vendredi soir, à Val-d'Or, Vitalii Abramov et Alex Dostie ont uni leurs efforts pour infliger la première défaite des Foreurs devant leurs partisans en 18 matches. Plus que jamais, le premier rang du classement général de la LHJMQ demeure à la portée des Gatinois.

La recrue russe a marqué deux buts et ajouté deux passes alors que Dostie a aussi inscrit deux filets en plus de fournir une passe dans un gain de 5-2 au Centre Air Creebec.

Vincent Milot-Ouellet a complété la marque pour les Olympiques (39-15-3) qui se sont rapprochés à six points des Foreurs (42-11-3) au sommet du classement. Devant son filet, Mark Grametbauer a repoussé 33 tirs pour demeurer invaincu à ses neuf premiers matches avec les Gatinois. Julien Gauthier et David Henley ont percé sa muraille dans la défaite des Foreurs.

À l'autre bout de la patinoire, Étienne Montpetit a été chassé du match après avoir accordé un cinquième but sur 33 tirs des Olympiques.

«Nos jeunes joueurs ont pris le contrôle du match en jouant dans la structure établie par Benoît Groulx, a raconté Ron Choules après la victoire. Nous avons été bons dans les trois zones. Mark Grametbauer nous a dépannés avec de bons arrêts à des moments clés. Le trio de Dostie, Abramov et Yakov Trenine a été très fort. La vitesse de Dostie a aidé Abramov à compléter les jeux, mais en général, c'est une victoire d'équipe. Nos quatre trios d'attaque, nos six défenseurs et notre gardien ont été à leur mieux.»

Choules à égalité avec Burns

La victoire de Choules était la 111e de sa carrière d'entraîneur-chef, ce qui lui a permis de rejoindre Pat Burns à ce chapitre.

Quand on lui demande si la victoire représente un message envoyé aux Foreurs, Choules demeure prudent. «Les joueurs sont responsables de nos succès. Ils sont venus en Abitibi par affaires ce week-end. J'ai cependant une règle. Nous pouvons savourer cette victoire jusqu'à minuit. Demain sera une autre journée et il y aura un autre match.»

Les Olympiques seront effectivement à Rouyn-Noranda samedi pour y affronter les Huskies qui n'ont subi que deux revers en temps réglementaire à domicile cette saison. Ils ont aussi six points d'avance sur les Gatinois. Gabryel Boudreau sera de retour dans la formation après avoir purgé un match de suspension.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer