De retour sur le sentier de la victoire

Alex Dostie a marqué le premier but des... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Alex Dostie a marqué le premier but des Olympiques en deuxième période avec l'aide de Vitalii Abramov.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ils ne l'ont pas eu facile, mais à force de cogner à la porte des buts, les Olympiques de Gatineau ont fini par mettre fin à une courte série de deux défaites consécutives en prenant la mesure des Voltigeurs de Drummondville au compte de 3-1 vendredi soir au centre Robert-Guertin.

Il a fallu attendre au but dans un filet désert de Yakov Trenine pour que les locaux sécurisent leur victoire. Les Gatinois ont ainsi offert un beau souvenir à leur préposé à l'équipement Serge Haché qui travaillait dans un 2000e match en carrière dans la Ligue canadienne de hockey. Haché a reçu une assiette commémorative en argent pour souligner le moment historique avant le match.

La foule annoncée de 2635 spectateurs dans le «Vieux Bob» a assisté à un duel de gardien du début jusqu'à la fin. Anthony Dumont-Bouchard a arrêté 32 des 34 tirs des Olympiques (34-15-3) alors que Mathieu Bellemare a repoussé 23 tirs des Voltigeurs (23-27-2). Ce dernier a été victime du plus beau but de la soirée en deuxième période quand Kristian Afanasyev et Mathieu Sévigny se sont moqués de la défensive gatinoise en fin de deuxième période.

Ce but réduisait l'écart à 2-1. Alex Dostie et Nicolas Meloche avaient procuré un coussin de 2-0 aux locaux dans les 15 premières minutes de la période médiane.

Dostie a compté son 15e but de la saison pendant un avantage numérique alors que Meloche a ajouté à l'avance des siens après avoir livré un solide combat à Joey Ratelle.

«J'ai essayé d'amener du rythme au match. Nous sommes sortis à plat en première période et j'ai trouvé que nous avons frappé l'adversaire davantage après mon combat», a souligné le défenseur Meloche.

Son 12e but de la saison s'est avéré le but de la victoire. Les Olympiques venaient de rater deux chances en or avant que Meloche ne vienne profiter d'une cage abandonnée par le gardien Dumont-Bouchard.

«Je ne savais pas si je devais appuyer l'attaque. Deux de nos joueurs venaient de manquer de belles chances. Je me suis avancé pour aller célébrer avec eux. Finalement, j'ai été obligé d'être le troisième joueur à essayer de compter.»

Toujours à son mieux contre les Voltigeurs, le Drummondvillois Alex Dostie a récolté deux autres points vendredi soir. En carrière, il a maintenant 16 points en 14 matches contre l'équipe de son patelin. «Je ne me rends pas vraiment compte que je joue bien contre eux. C'est sûr que c'est le fun de compter contre l'équipe que j'appuyais dans ma jeunesse.»

Malgré la victoire, les buts ne viennent pas facilement pour les Gatinois depuis quelques matches. Encore vendredi, ils ont manqué de cohésion dans leur jeu, ce qui a contribué à bien faire paraître le gardien des Voltigeurs. Alex Dostie a sa petite idée sur les carences offensives de son équipe.

«Nous prenons trop de temps avant de lancer quand nous avons une belle occasion de marquer. L'adversaire réussit à bloquer nos tirs ou le gardien a le temps de se déplacer pour faire l'arrêt. Je suis coupable de ça moi aussi. Une chance que Mathieu Bellemare a fait deux ou trois gros arrêts à des moments importants. C'est important pour nous d'offrir une victoire à Serge Haché pour sa marque spéciale. On lui a fait une ovation dans la chambre après le match!»

Yakov Trenine a terminé le match avec deux autres points. Il a même établi une nouvelle marque personnelle avec son 19e but de la saison.

Les Voltigeurs ont compliqué la vie des Gatinois

Loin de représenter une proie facile vendredi soir au centre Robert-Guertin, les Voltigeurs de Drummondville ont forcé les Olympiques à se débattre jusqu'à la fin pour empocher les deux points de la victoire.

Les visiteurs ont été particulièrement efficaces en désavantage numérique où ils ont empêché les Olympiques de s'installer confortablement dans leur territoire. Alex Dostie a bien compté pendant une attaque massive à la 25e seconde de la deuxième période, mais à part ce but, les Gatinois n'ont pas été très convaincants avec l'avantage d'un joueur sur la patinoire.

À un moment donné, Benoît Groulx a dépêché les membres de son quatrième trio sur le jeu de puissance. Spécialiste du «PK» chez les Voltigeurs, le Gatinois Philippe Pelletier-Leblanc pense son équipe aurait mérité un meilleur sort.

«Nous formons une équipe qui travaille fort. Nous abordons chaque match comme un match des séries. Le match a été serré jusqu'à la fin. Les Olympiques ont une attaque explosive et ils ont profité d'un revirement de plus. Nous avons eu nos chances aussi. Le match aurait pu aller d'un bord comme de l'autre. Les deux gardiens ont été bons, mais les Olympiques ont profité de leurs chances plus que nous», a dit le vétéran de deuxième saison des Voltigeurs.

L'ancien de l'Intrépide a terminé le match avec trois tirs au filet. Âgé de 18 ans, il a cinq buts et 12 points à son actif en 51 matches cette saison. Nicolas Patry-Gingras, l'autre Gatinois des Voltigeurs, était sur la deuxième paire défensive des siens vendredi.

Chez les Olympiques, les joueurs étaient contents de pouvoir profiter d'un congé pendant le reste du week-end. Toute l'équipe aura rendez-vous dans un restaurant dimanche pour regarder le match du Super Bowl.

«Ça va faire du bien de se reposer un peu et d'avoir la tête ailleurs qu'au hockey après un mois de janvier occupé. Nous avons des joueurs blessés. Ils vont pouvoir soigner leurs bobos. Nous pourrons revenir en force à l'entraînement la semaine prochaine pour amorcer notre fin de saison qui ne sera pas facile», a expliqué Nicolas Meloche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer