Deux mille matches, une passion

En tant que soigneur et gérant de l'équipement,... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

En tant que soigneur et gérant de l'équipement, Serge Haché fait presque partie des meubles chez les Olympiques.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'organisation des Olympiques de Gatineau a célébré la 1500e victoire de son histoire vendredi dernier. Le 12 février, elle atteindra le plateau des 3000 matches joués dans la LHJMQ. Parce qu'il a presque toujours fait partie des meubles, un employé de l'équipe s'apprête aussi à franchir une marque importante.

Thérapeute athlétique à ses débuts en août 1988, Serge Haché est devenu gérant de l'équipement cette saison. Vendredi prochain, lors de la visite des Voltigeurs de Drummondville, il travaillera dans son 2000e match dans la Ligue canadienne de hockey.

À part sa première saison où il a oeuvré chez les Wolves de Sudbury dans la Ligue de l'Ontario, il a passé le reste de sa carrière avec les Olympiques de Hull/Gatineau. C'est l'entraîneur adjoint Ron Choules qui lui a donné un «coup de vieux» la semaine dernière en consultant un document de la LHJMQ.

«La ligue annonçait que les Tigres de Victoriaville s'apprêtaient à jouer le 2000e match de leur histoire. Ça m'a frappé de plein fouet quand Ron m'a dit que j'étais là depuis que cette franchise existe! J'ai ri, mais j'ai pleuré aussi», raconte le natif d'Acadie, qui a toutefois grandi à Welland, dans le sud-est de l'Ontario.

Avec Renald «Neppy» Nepton à Chicoutimi et Brian St-Louis à Baie-Comeau, il fait partie d'un club sélect de soigneurs/gérant d'équipement de longue date dans le circuit Courteau.

C'est le fruit du hasard qui a amené Serge Haché à s'établir en Outaouais à l'âge de 25 ans. Sa blonde (devenue son épouse) s'était déniché un emploi dans la région et elle avait entendu dire que le «préposé médical» des Olympiques avait quitté l'équipe.

«J'ai obtenu une entrevue à Hull avec Charles Henry et Alain Vigneault. Une autre à Granby avec Réal Paiement. Je ne connaissais personne ici, mais j'étais séduit par la région et son milieu bilingue. Les Olympiques m'ont offert le poste. Le lendemain, Granby me donnait aussi un job. Je suis chanceux d'avoir abouti ici. À la blague, je dis souvent à Réal Paiement qu'il est le meilleur coach pour qui je n'ai pas travaillé!»

Cinq bagues

Avec les Olympiques, ce fanatique de baseball a pris goût à la victoire. Il a gagné sa première coupe du Président en 1995. «Avec Robert Mongrain comme entraîneur. Contre Laval et Michel Therrien. Tu peux l'écrire», lance ce fervent partisan des Bruins et des Red Sox de Boston.

Ses prochaines coupes lui ont procuré ses plus grands moments d'euphorie en 1997. Cette année-là, avec Claude Julien derrière le banc, les Olympiques ont gagné la coupe du Président et la coupe Memorial ici même au centre Robert-Guertin.

Deux ans plus tard, toujours avec Claude Julien, il a vécu sa pire déception quand les Olympiques se sont inclinés en sept matches dans la finale contre le Titan d'Acadie-Bathurst, dirigé par Roger Dejoie. «Nous n'étions pas les favoris, mais nous avions une équipe de guerriers avec Marty Johnston comme capitaine. Nous sommes venus bien près de réaliser un petit miracle.»

Âgé de 52 ans, Serge Haché a maintenant cinq bagues de la coupe du Président et deux médailles d'or du Championnat mondial junior à son actif. Malgré les années et les cohortes de joueurs qui se suivent, il n'a pas perdu la passion pour son travail.

«Chaque matin, j'ai hâte de rentrer à l'aréna pour rencontrer les jeunes.»

Le feu sacré

Même s'il vient d'atteindre une marque de longévité exceptionnelle, Serge Haché est loin d'avoir affûté ses derniers patins. «J'ai encore le feu sacré. Je ne sais pas encore combien de temps je vais continuer, mais j'aimerais bien travailler dans un amphithéâtre neuf adapté aux besoins d'aujourd'hui avant de partir!»

Suivre le rythme du nouveau hockey

Débarqué au centre Robert-Guertin à l'âge de 25 ans, Serge Haché a été un observateur privilégié de l'évolution du hockey junior dans les 28 années qui ont suivi.

Si son travail de soigneur/gérant d'équipement n'a pas trop changé au fil des années, il admet que les exigences, elles, ont évolué.

«Chaque jour, les joueurs doivent être méticuleusement préparés pour s'entraîner ou jouer des matches. Leur équipement doit être adapté pour les protéger au maximum. Ils doivent avoir les outils pour performer sur la glace. Ce qui a le plus changé, ce sont les bâtons et les patins. Les bâtons en graphite permettent de tirer plus fort et avec plus de précision. Les patins sont rendus tellement légers et rigides qu'ils augmentent la vitesse du jeu. Les joueurs sont en bien meilleure forme physique aujourd'hui. Ça leur permet d'être plus forts, plus rapides.»

«Ce qui a le plus changé, ce sont les bâtons et les patins.»

Serge Haché
gérant d’équipement

Sur le plan physique, les joueurs sont devenus de véritables machines. Sur le plan mental, Serge Haché admet toutefois que ses anciens protégés étaient mieux outillés pour contourner les embûches.

«Les jeunes d'aujourd'hui cherchent le succès instantané. Ils n'ont pas beaucoup de patience. Ils n'ont pas vécu beaucoup d'adversité en grandissant. Quand ça se corse, ils ont de la misère à gérer la situation.»

Un frère, un père

S'il s'est souvent senti comme le grand frère des joueurs à ses débuts, Serge Haché joue plus le rôle d'un père auprès des jeunes aujourd'hui, surtout que son propre fils est pratiquement du même âge.

«Ce qui me procure le plus de satisfaction, c'est de pouvoir aider les jeunes à grandir pour devenir de bonnes personnes. J'aime aussi rencontrer nos joueurs quand ils reviennent, mariés avec des enfants et avec un bon travail. C'est très réconfortant.»

Serge Haché en chiffres

  • Une saison avec Wolves de Sudbury;
  • 28 saisons avec Olympiques de Gatineau;
  • 5 coupes du président;
  • 1 coupe Memorial;
  • 2 médailles d'or au Championnat du monde junior.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer