Les Olympiques se butent à Montembeault

Malgré une domination de 38-18 au chapitre des... (Archives La Presse)

Agrandir

Malgré une domination de 38-18 au chapitre des tirs, l'Armada de Blainville-Boisbriand a arraché une victoire de 4-3 aux Gatinois, gracieuseté de Samuel Montembeault.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ils ont tout fait ce qu'il fallait pour gagner un match de hockey, mais les Olympiques se sont butés à un gardien en pleine possession de ses moyens vendredi soir à Boisbriand.

Malgré une domination de 38-18 au chapitre des tirs, l'Armada de Blainville-Boisbriand a arraché une victoire de 4-3 aux Gatinois. «Nous avons beaucoup dominé le jeu, mais c'était un de ces soirs où la rondelle ne voulait pas rentrer. Je n'avais jamais vu Samuel Montembeault aussi solide depuis qu'il joue contre nous. De notre côté, Mathieu (Bellemare) a connu une rare mauvaise sortie. L'Armada s'est accrochée derrière son gardien. Elle a bataillé ferme pour se retrouver avec la victoire», a expliqué l'entraîneur-chef Benoît Groulx après la défaite.

Vitalii Abramov a connu un troisième match de trois points de suite alors qu'il a marqué son 30e but de la saison en plus de franchir le cap des 70 points (il est rendu à 71 points). Yakov Trenine et Gabryel Boudreau ont aussi compté pour les Olympiques (31-13-3) qui avaient pris les devants 2-0 et 3-2 dans la rencontre.

Jan Dufek et Joël Teasdale ont rapidement remis la flotte laurentienne dans le match en comptant deux buts en 24 secondes quand la marque était 2-0. Le Gatinois Yvan Mongo a créé l'égalité 3-3 en troisième période. Il a complété la rencontre avec deux points. William Gignac a marqué le but de la victoire avec moins de huit minutes à faire au match.

Alex Dostie et Marc-Olivier Crevier-Morin ont effectué un retour au jeu dans la rencontre. Dostie a récolté une passe. À son premier match contre son ancienne équipe, Samuel Tremblay a souvent évolué avec Gabryel Boudreau et Vitalii Abramov, mais il a été blanchi de la feuille de pointage.

Toujours incommodé par la gastro, Yan-Pavel Laplante a raté un deuxième match de suite. Son compagnon de pension, Guillaume McSween, a aussi souffert du même virus et n'a pas joué vendredi.

Il s'agit d'une première défaite en huit matches en temps réglementaire pour les Olympiques. L'Armada a quant à elle gagné un troisième match de suite. Les Gatinois termineront une séquence de 11 matches en 21 jours dimanche après-midi en recevant les Remparts de Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer