Vote de confiance pour Bellemare

Mathieu Bellemare (sur la photo) sera épaulé par... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Mathieu Bellemare (sur la photo) sera épaulé par un autre gardien de 17 ans, Mark Grametbauer.

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La réflexion des Olympiques a été longue, mais en dernière analyse, l'équipe gatinoise a jugé qu'elle devait faire confiance au gardien recrue Mathieu Bellemare pour le reste de la saison.

Quand l'heure de tombée pour effectuer des transactions dans la LHJMQ a été franchie mercredi midi, les Olympiques n'ont pas ajouté un gardien d'expérience à leur formation. Louis-Philip Guindon est d'ailleurs resté à Rimouski. Pour quelques mois de hockey, Benoît Groulx trouvait la facture trop salée. Il s'est donc tourné vers un autre gardien recrue de 17 ans pour épauler Mathieu Bellemare.

Il a cogné à la porte de l'Armada Blainville-Boisbriand pour aller chercher le Néo-Écossais Mark Grametbauer et l'attaquant de 20 ans, Samuel Tremblay. Les Olympiques ont versé des choix de deuxième ronde en 2017 et de troisième ronde en 2018 pour ajouter les deux joueurs à leur formation.

«Pour moi, Bellemare a été notre joueur le plus utile depuis le début de la saison. Il n'a que 17 ans et il connaît une année exceptionnelle. Est-ce que j'allais mettre mon meilleur joueur sur le banc en deuxième moitié de saison? Le plus gros défaut de Bellemare, c'est qu'il n'a pas d'expérience. Il n'a rien pour nous faire perdre confiance en lui et nous avons pris les moyens pour bien le protéger en améliorant notre défensive», a expliqué l'entraîneur-chef et directeur général des Olympiques.

D'ailleurs, Groulx a pensé qu'il était primordial de faire sauter ses feux d'artifice dès le début de la période des transactions. «Notre priorité, c'était Nicolas Meloche, un gros défenseur qui va faire fonctionner notre avantage numérique et qui pourra être utilisé à toutes les sauces tout en secondant Alexandre Carrier. Puis, nous avons ajouté Guillaume McSween. Ils seront avec nous pendant un an et demi.»

Après avoir solidifié sa défensive, Groulx s'est tourné vers l'attaque où il a ajouté Gabryel Boudreau. Il occupera un rôle important sur un des deux premiers trios. Mercredi, sous le coup de midi, il a aussi confié son dernier casier de joueur de 20 ans à Samuel Tremblay.

«À part les Européens, nous avons fait des demandes sur plusieurs joueurs. Les discussions ont été longues. Nous avons évalué toutes les options. On pense que Tremblay pourra remplacer Jake Coughler dans le troisième trio. On pense que Grametbauer pourra défier Bellemare. Les dépisteurs de la LNH ont les yeux sur Grametbauer. Nous aurons deux bons jeunes gardiens. Dans une ligue où les bons gardiens sont rares, nous pensons qu'ils vont prendre de la valeur.»

Des joueurs trop chers

Au bout du compte, les prix étaient très élevés pour les vétérans de premier plan. Aussi, la banque de choix au repêchage des Olympiques est à sec.

«Nous n'avons pas beaucoup de choix au repêchage parce que nous achetons chaque année. Finir dernier, ce n'est pas une option pour nous. Nous n'avons pas beaucoup de choix, mais nos joueurs ont une grande valeur. En 12 ans de carrière, je pense avoir 'vendu' quatre joueurs d'impact: Jean-Gabriel Pageau, Mathieu Gagnon, Christian Ouellet et Guillaume Labrecque.»

Avant d'ajouter d'autres gros canons à son équipe, Benoît Groulx a aussi pensé au rendement offert par ses troupiers depuis le début de la saison. En se montrant moins agressif que certaines équipes comme le Cap-Breton ou Shawinigan, l'entraîneur a voulu donner un vote de confiance à ses joueurs. Après tout, les Olympiques occupent le cinquième rang du classement général.

«Ils méritent une bonne note pour ce qu'ils ont accompli avant les Fêtes. Ils nous ont montré qu'ils étaient capables de jouer. À eux de poursuivre dans le même chemin», a dit celui qui se disait pleinement satisfait par ses emplettes des Fêtes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer