Groulx fait le point sur l'acquisition de Meloche

Nicolas Meloche... (Courtoisie)

Agrandir

Nicolas Meloche

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il a payé très cher, mais Benoît Groulx n'a aucun regret.

À son avis, les Olympiques viennent de faire l'acquisition d'un des cinq meilleurs défenseurs de la LHJMQ avec l'arrivée de Nicolas Meloche. Pour se payer les services du hockeyeur de 18 ans, les Gatinois ont dû envoyer au Drakkar de Baie-Comeau leurs choix de première ronde en 2017 et 2018 ainsi que D'Artagnan Joly, de l'Intrépide de Gatineau.

L'entraîneur-chef et directeur général des Olympiques a ébruité le secret le moins bien gardé en ville vendredi pendant le match contre les Cataractes de Shawinigan. La période des transactions de la LHJMQ s'ouvre samedi et va s'étendre jusqu'au 6 janvier.

Son équipe misait déjà sur l'une des meilleures défensives du circuit Courteau. Elle sera encore plus redoutable avec l'arrivée du choix de deuxième ronde de l'Avalanche du Colorado.

«Nous pensons que Nicolas est un des cinq meilleurs défenseurs de la ligue et il n'a que 18 ans. Il va jouer un an et demi pour nous. Il connaît le tabac. Il a déjà participé à une finale et il y a joué un rôle important même s'il avait 16 ans. C'est un défenseur de 6' 2" qui peut jouer avec robustesse. Il a un bon sens du jeu et il a un des meilleurs lancers de la ligne bleue de la ligue. Il va nous aider en avantage numérique et dans les séries. L'an dernier, Alexandre Carrier était un défenseur ciblé par l'adversaire. Nicolas va l'épauler en nous donnant beaucoup de temps de jeu.»

Benoît Groulx a aussi rappelé le dicton des «championnats qui se gagnent avec la défensive». «Nous avons une bonne équipe qui est encore jeune. C'était une belle occasion pour nous parce que le Drakkar s'en va dans une autre direction.»

Les Olympiques sont conscients qu'ils ont donné beaucoup pour Meloche, mais Groulx pense que le jeu en vaudra la chandelle.

«Nous avons offert des choix de 2017 et 2018. Ça nous donne le temps d'essayer de les récupérer d'ici là. D'Artagnan Joly est un très bon espoir et il aura une belle carrière dans la LHJMQ, mais c'était le prix à payer pour aller chercher un défenseur de la trempe de Meloche. Nous pensons que les meilleures années d'un joueur sont à partir de 18 ans. C'est ce que nous avons avec Nicolas.»

Âgé de 16 ans, Joly a été un choix de deuxième ronde des Olympiques. Avec l'Intrépide de Gatineau, il avait récolté 22 buts et 42 points en 33 matches cette saison.

À confirmer

Benoît Groulx n'a pas annoncé d'autres transactions ni commenté les rumeurs qui envoient un gardien d'expérience à Gatineau. Philippe Cadorette (20 ans) et Samuel Montembeault (19 ans) seraient dans la mire du club gatinois.

Partager

À lire aussi

  • D'Artagnan Joly fait bonne impression

    Hockey junior

    D'Artagnan Joly fait bonne impression

    Nicolas Meloche s'est illustré en marquant le but gagnant des Olympiques jeudi après-midi. Pendant ce temps, le joueur sacrifié par les Gatinois pour... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer