La séquence victorieuse des Olympiques sera mise à l'épreuve

Les Olympiques ont battu le Phoenix 3-2 samedi.... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Les Olympiques ont battu le Phoenix 3-2 samedi. Alexandre Lagacé s'est illustré devant la cage des visiteurs.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Tout baigne chez les Olympiques de Gatineau. Samedi soir, ils ont gagné un septième match de suite en comblant un déficit de 0-2 pour l'emporter 3-2 contre le Phoenix de Sherbrooke.

Le club est en pleine confiance, mais sa chimie risque d'être modifiée au cours du prochain mois. Les services de Yakov Trenine seront vraisemblablement requis par l'équipe nationale junior de la Russie en vue du championnat du monde.

«Mon agent m'a dit que j'allais faire partie de l'équipe, mais il n'y a rien d'officiel encore», a dit Trenine après avoir inscrit le but de la victoire samedi.

Trenine s'attend à quitter la région jeudi. S'il s'aligne bel et bien avec la Russie, il devrait rater au moins les huit prochains matches de l'équipe.

Après un lent départ à son retour du camp des Predators de Nashville, Trenine avait repris son rythme de croisière. Il a amassé des points dans 10 de ses 12 derniers matches.

Samedi, il a complété une passe d'une précision chirurgicale de Vitalii Abramov pour compléter la remontée des Olympiques devant près de 2400 spectateurs au centre Robert-Guertin. La rondelle a collé au bâton d'Abramov toute la soirée. Avec l'aide d'Alexandre Carrier, il a aussi orchestré le premier but du match, celui d'Alex Dostie, qui avait déclenché une avalanche de toutous sur la patinoire. Le millier d'oursons en peluche a été recueilli et remis à Centraide Outaouais.

«Abramov et Martin Reway sont les meilleurs passeurs avec qui j'ai joué dans ma carrière», a avancé Alex Dostie.

Pas inquiétés par Sherbrooke

Même s'ils avaient vu le Phoenix prendre les devants 2-0 après huit minutes de jeu, les Olympiques n'ont jamais été ébranlés. Les visiteurs menaient 8-3 au chapitre des tirs à ce moment-là, mais après, ils ont mis 27 minutes avant de lancer à nouveau vers le filet défendu par Mathieu Bellemare. Une éternité.

Pendant cette séquence, les Olympiques ont lancé 18 fois sans réplique sur le gardien Alexandre Lagacé, spectaculaire à ses heures. Alex Dostie, Alexandre Alain et Yakov Trenine ont finalement réussi à le battre pour permettre aux Gatinois de prendre les devants pendant la deuxième période. Le pointage final est trompeur: les Gatinois ont doublé les visiteurs 36-18 dans la colonne des tirs.

«C'est un match de 3-2 où nous n'avons pas vraiment été inquiétés. C'est leur gardien qui leur a permis de rester dans le match», a analysé l'entraîneur-chef des Olympiques, Benoît Groulx.

Le but d'Alexandre Alain était son troisième à ses deux derniers matches. Il a maintenant inscrit des points dans 11 de ses 15 derniers matches.

«(Dylan) Callaghan est passé dans le beurre juste avant mon but. Ç'a fait mon affaire! L'an dernier, je n'arrivais pas à acheter ce genre de but. J'ai raté beaucoup d'occasions de compter cette année aussi. Ça débloque et c'est vraiment le fun. Ces buts font du bien à ma confiance», a raconté l'auteur du but égalisateur.

Succès de groupe

Alexandre Alain a sa petite idée sur les succès du club depuis une dizaine de matches. «On s'est vraiment aperçu qu'on a une bonne équipe. On utilise notre vitesse. On est bon défensivement et on se laisse aller offensivement. Ce qui est bien, c'est que tout le monde touche aux succès. Ce n'est pas l'affaire de deux ou trois joueurs.»

Benoît Groulx tenait le même discours dans la salle d'à côté. «Abramov a eu un gros match, mais il n'était pas le seul. Tristen Élie a joué tout un match. Alexandre Alain. Jake Coughler. Dylan Callaghan, aussi. J'en passe. Nous avons joué un fort match même si ça s'est terminé 3-2.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer