Les Olympiques blanchissent les Voltigeurs

Yan-Pavel Laplante a encore connu un fort match.... (Martin Roy, archives LeDroit)

Agrandir

Yan-Pavel Laplante a encore connu un fort match.

Martin Roy, archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Yan-Pavel Laplante a atteint le plateau des 20 buts. Les Olympiques ont atteint le plateau des 20 victoires et les 2150 spectateurs du centre Marcel-Dionne ont quitté l'amphithéâtre avec des billets gratuits pour le prochain affrontement entre les deux clubs dans ce match à la «victoire garantie» vendredi soir à Drummondville.

Les Gatinois ont signé un sixième gain consécutif en ne faisant qu'une bouchée des Voltigeurs par la marque de 6-0. Bo Taylor, qui portait un nouveau masque aux couleurs des Olympiques, n'a eu qu'à effectuer 21 arrêts pour réaliser son deuxième jeu blanc de la saison.

Alexandre Alain s'est également distingué en marquant deux buts dans ce match où les Voltigeurs garantissaient la victoire à leurs partisans. Vitalii Abramov et le dur à cuire Dylan Callaghan ont fourni un but et une passe chacun. Vincent Milot-Ouellet a été l'autre membre des Olympiques (20-8-2) à déjouer le gardien Anthony Dumont-Bouchard, mis à l'épreuve 38 fois. De retour chez lui où il a souvent du succès, Alex Dostie a amassé deux passes.

Le match s'est vraiment ouvert en troisième période alors que les Gatinois ont inscrit quatre buts rapides pour enlever tout espoir de remontée aux Voltigeurs (15-16-0).

«Nous avons fait tout le nécessaire pour gagner, mais les Voltigeurs n'ont pas été très menaçants. Bo Taylor a eu à faire de quelques bons arrêts en première période. Il a été solide. En même temps, nous avons fait un travail plus que respectable devant lui», a expliqué l'entraîneur-chef Benoît Groulx.

Quelques combats ont éclaté dans la rencontre à la suite de «coups dangereux» qui ont notamment causé la perte d'Austin Eastman, blessé à la tête en deuxième période. «Nous croyons qu'il a été atteint à la tête délibérément. C'était un coup vicieux. Nous allons envoyer la séquence à la ligue. Jonathon Masters est venu à sa défense. Nous avons ensuite utilisé Anthony Gagnon plus souvent après le départ d'Eastman. Il a également pris un coup que nous n'avons pas aimé. Marc-Olivier Crevier-Morin l'a défendu à son tour. J'ai aimé notre esprit d'équipe», a noté Groulx.

Au sujet de Dylan Callaghan, qui a récolté deux points dans un match pour la première fois de sa carrière, Groulx a indiqué qu'il jouait de bons matches récemment. «Il joue sur les 200 pieds de la glace. Il fait sentir sa présence. Il est toujours dans les jambes de l'adversaire. Il accepte son rôle et il le joue bien.»

Les unités spéciales coulent les 67's

Les 67's d'Ottawa n'ont pas été en mesure de marquer pendant leurs neuf avantages numériques alors que les Rangers de Kitchener ont fait mouche à deux reprises sur leurs attaques massives pour se diriger vers une victoire facile de 5-1 devant leurs partisans vendredi soir.

Adam Mascherin a dirigé l'attaque des coriaces Rangers (21-3-3) avec deux buts. Jeremy Bracco et David Miller ont également eu raison du gardien Leo Lazarev alors que Jacob Cascagnette a complété la marque dans un filet désert.

Ben Fanjoy a privé Luke Opilka d'un jeu blanc dans le camp des 67's (16-10-1) qui amorçaient un voyage de trois matches en trois jours dans le sud-ouest de l'Ontario. Ils seront à London samedi et à Sarnia dimanche.

L'Intrépide se fait encore jouer un tour

Le scénario se répète pour l'Intrépide de Gatineau. Il continue de dominer ses adversaires au chapitre des tirs, mais pas au pointage. Vendredi au Sportium de Ste-Catherine, il a été défait 3-2 même s'il a doublé les Riverains du Collège Charles-LeMoyne 36-18 dans la colonne des lancers. Le gardien Mikaël Foucher n'a cédé que devant Kevin Lamontagne et Jacob Dumouchel.

Lamontagne a participé aux deux buts de l'Intrépide (15-11-2) alors que Jérémy Diotte a déjoué Nicolas Cloutier deux fois pour les Riverains (14-12-2). Xavier Simoneau a effectué un retour au jeu après avoir raté un match. Aaron Brisebois, Louis Tardif et Joel Driscoll sont cependant encore sur la liste des blessés des Gatinois.

L'Intrépide rendra visite aux Gaulois d'Antoine-Girouard dimanche.

Les Flames victimes d'une autre remontée

Les Flames de Gatineau avaient l'occasion de remporter un deuxième match consécutif. Ils menaient 5-3 après 51 minutes de jeu à Terrebonne vendredi soir, mais les Cobras ont marqué trois fois dans les neuf dernières minutes de jeu pour se sauver avec une victoire in extremis de 6-5.

Shawn Morgan-Foucault a tranché avec seulement 11 secondes à écouler au match. Tommy Veilleux, ancien des Olympiques de Gatineau, a inscrit deux buts et quatre points dans la victoire des Cobras (21-7-3). Le gardien Jérémy Proulx a fait face à 48 tirs dans la défaite. Hugo Petit a compté deux fois pour les Flames (5-21-4). Mathieu Boily (3 points), Filip Ivanovic et Justin Labrosse ont été les autres compteurs des Gatinois qui vont accueillir le Titan de Princeville dimanche après-midi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer