Les Olympiques se vengent des Tigres

Vitalii Abramov, des Olympiques de Gatineau... (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Vitalii Abramov, des Olympiques de Gatineau

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Tigres de Victoriaville ont été les derniers à vaincre les Olympiques de Gatineau. Ce cuisant revers était survenu le 14 novembre dernier au centre Robert-Guertin. Les visiteurs l'avaient emporté par la marque de 6-1.

Les Gatinois sont intouchables depuis cette défaite. Dimanche soir, ils ont vengé cet échec en se payant la peau des Tigres au compte de 7-3 à Victoriaville pour signer leur cinquième victoire de suite. Vitalii Abramov a donné le ton au match en comptant dès la première minute de jeu et contrairement aux autres récentes victoires serrées des Olympiques, ils ont eu l'occasion de se donner un coussin de sécurité en marquant les cinq premiers buts de la rencontre.

Vitalii Abramov a profité de cette victoire éclatante pour inscrire son premier tour du chapeau en carrière dans la LHJMQ. Austin Eastman a ajouté deux buts. Face à son ancien club, Yan-Pavel Laplante a compté un but en désavantage numérique en plus de terminer la rencontre avec quatre points. Alex Dostie a quant à lui atteint le plateau des 10 buts dans ce triomphe.

Mario Huber, Mathieu Ayotte et Samuel Blais ont assuré la timide réplique des Tigres (12-12-3) face à Mathieu Bellemare, qui a été beaucoup moins occupé que son opposant, Olivier Tremblay. Les Olympiques (19-8-2) ont dominé la rencontre 42-18 au chapitre des tirs. Il faut dire que les Tigres étaient un peu plus vulnérables puisqu'ils étaient privés de sept joueurs réguliers, dont les anciens Olympiques Pascal Laberge (blessé à une main) et Marc Beckstead (suspendu).

En plus d'Abramov, Laplante et Eastman, Alex Dostie (3), Yakov Trenine (2), Tristen Élie (2) et Alex Breton (2) ont complété la rencontre avec plus d'un point.

«Nous avons bien patiné et bien fait circuler la rondelle. Le trio de Pavel Laplante a été vraiment très solide, mais cette victoire est l'affaire de tout le monde. Je crois que tout le monde avait à coeur de racheter notre défaite à domicile contre les Tigres à la fin d'une séquence de neuf matches en 15 jours», a signalé l'entraîneur-chef Benoît Groulx.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer