Cinq en cinq contre l'Armada

Yakov Trenine a marqué dans un deuxième match... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

Yakov Trenine a marqué dans un deuxième match de suite dimanche.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Olympiques de Gatineau sont demeurés parfaits contre l'Armada de Blainville-Boisbriand cette saison.

La troupe de Benoît Groulx a profité de deux buts en avantage numérique pour s'imposer par la marque de 3 à 2 au Centre d'excellence Sports Rousseau dimanche. Il s'agit de la cinquième victoire consécutive des Gatinois contre leurs rivaux de la Couronne nord de Montréal. Chaque fois, Mathieu Bellemare défendait la cage olympienne. La recrue de 17 ans n'a concédé que cinq buts à l'Armada dans ces cinq victoires.

C'est Yakov Trenine qui a brisé une égalité de 2-2 pendant une attaque massive en troisième période pour donner la victoire aux Olympiques (16-8-2). Le Russe avait aussi préparé le but de Vitalii Abramov en pareilles circonstances en fin de première période. Alexandre Alain a été l'autre joueur du club vainqueur à déjouer le gardien Samuel Montembeault, testé à seulement 18 reprises contrairement à 27 pour Bellemare.

Kristian Pospisil et Philippe Sanche ont également marqué deux buts sur l'attaque à cinq pour l'Armada (9-14-3). La «flotte» a bénéficié de neuf jeux de puissance contre seulement quatre pour les Olympiques dans la rencontre. À trois reprises, l'Armada a même eu l'occasion de jouer avec l'avantage de deux joueurs sur la patinoire. Seul Pospisil a réussi à marquer dans cette situation.

«Il ne faut pas blâmer les arbitres. Plusieurs de nos pénalités étaient méritées. Cette semaine, on avait eu une discussion entre entraîneurs. On se disait qu'on aurait aimé pratiquer notre désavantage numérique un peu plus souvent. On a eu l'occasion aujourd'hui! Nous avons fait du très bon travail dans l'ensemble, mais nos attaquants Jake Coughler, Alexandre Landreville et Alexandre Alain ont été particulièrement efficaces. Ces trois-là nous ont permis de rester dans le match. Ils nous ont donné une chance de gagner», a expliqué Benoît Groulx.

L'entraîneur-chef gatinois a ajouté que Yakov Trenine avait aussi offert «une très bonne performance» en marquant dans un deuxième match de suite tout comme Alexandre Alain. «Notre avantage numérique fonctionne bien aussi, mais avec toutes nos punitions, il nous a été difficile de prendre du rythme.»

L'Armada continue d'être durement touchée par les blessures cette saison. Le Gatinois Olivier Schingh-Gomez a effectué un retour au jeu cette semaine, mais l'autre Gatinois, Yvan Mongo, n'a pas joué depuis le dernier passage de la flotte en Outaouais le 11 novembre dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer